San José Costa Rica vaut-il la peine d’être visité ? 7 raisons de visiter cette ville

Contenu de l'article
San-Jose
Les liens sur le site sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

San José vaut-elle la peine d’être visitée ? Ce guide a pour but d’explorer toutes les meilleures choses que la première ville d’Amérique centrale, destination écotouristique favorite, a à offrir. Nous vous montrerons sept raisons pour lesquelles San José ne doit pas être manquée sur votre itinéraire au Costa Rica.

Située au milieu de la vallée centrale, l’une des principales failles entre les chaînes de montagnes et les volcans du centre-ouest du pays, San José est la capitale de l’étonnant Costa Rica. Elle est entourée de chaque côté par des montagnes déchiquetées et des forêts luxuriantes, des canyons et même des forêts de nuages. De plus, elle regorge de musées, de lieux de vie nocturne, de bons restaurants et de bars, ce qui fait qu’il y a beaucoup à faire.

Cependant, même avec toutes ces choses étonnantes, il arrive que la plupart des voyageurs partent avant même de les avoir vues. Trop pressés de profiter des plages et du surf, ils se dirigent directement vers la côte ou les montagnes et passent à côté de la culture, du patrimoine et des fêtes. Pouvons-nous vous tenter de ne pas les rejoindre tout de suite ?

C’est la porte d’entrée des plages et des parcs nationaux.

Jaco-Beach
Photo par Samuel Charron sur Unsplash

San José est le principal point d’arrivée et de départ de la plupart des voyageurs étrangers qui se rendent au Costa Rica. En réalité, de nombreux visiteurs ne séjournent pas à San José et se dirigent directement vers ce qui fait la renommée de ce pays vert et riche en biodiversité : les activités de plein air.

Trouvez un compagnon de voyage !

Vous recherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour voyageurs et connectez-vous à un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

La situation centrale de San José en fait une fantastique porte d’entrée vers de nombreuses plages et parcs nationaux étonnants, dont certains comptent parmi les plus spectaculaires de toute l’Amérique centrale. Vous aurez beaucoup de choses à voir dès que vous poserez le pied sur le tarmac. Parmi les meilleures stations balnéaires et les meilleurs parcs nationaux situés à une courte distance en voiture de San José, citons :

  • Jaco (60 miles à l’ouest, moins de 2 heures de route) – Une superbe station balnéaire célèbre pour le surf et les plages isolées, avec une touche de vie nocturne à côté.
  • Parc national Braulio Carrillo (12 miles au nord-est, 35 minutes de route) – Le parc national le plus proche de San Jose. Une forêt tropicale primaire et secondaire qui regorge d’animaux sauvages, dont la fourmi à couronne noire et le quetzal resplendissant, l’oiseau le plus célèbre du Costa Rica.
  • Parc national Tapantí Macizo de la Muerte (32 miles au sud-est, 1,5 heure de route) – Le parc national le plus humide du Costa Rica, couvrant 225 miles carrés de terre juste au sud-est des limites de la ville. Il compte de nombreuses chutes d’eau et rivières, mais il est surtout connu pour son nombre d’espèces d’oiseaux endémiques (plus de 50 % sont originaires de la région).
  • Parc national Los Quetzales (48,5 miles au sud, moins de deux heures de route) – Ce parc de haute altitude, composé de pics déchiquetés et de lacs cristallins, est le plus jeune parc national du pays. C’est un endroit fantastique pour observer les oiseaux et il couvre des habitats de forêt nuageuse d’une incroyable biodiversité.
  • Playa Mantas (55 miles à l’ouest, moins d’une heure et demie de route) – L’une des premières plages que vous rencontrerez sur le Pacifique lorsque vous emprunterez la route 34 en direction du sud du Costa Rica depuis San José, Playa Mantas est un bon endroit pour se faire une idée de l’ambiance tropicale de la côte du Costa Rica en moins d’une heure et demie de route.

Les musées

Musée de l'or
Photo par falco sur Pixabay

San José vaut-elle la peine d’être visitée pour ses musées ? Nous pensons que oui ! Bien que San Jose ne soit pas une ville très ancienne, elle possède les musées les plus incroyables du pays. La plupart des musées sont situés dans le centre-ville de San Jose, il vaut donc la peine de rester dans le quartier si vous voulez vous imprégner d’histoire et d’art.

Le musée le plus populaire de tous est le Museo de Oro Precolombino – un musée de l’or précolombien avec une collection de plus de 3 500 objets. De l’or aux céramiques, il y a beaucoup de pièces étonnantes à voir, dont certaines datent de plus de 2 300 ans. L’une des choses les plus intéressantes à voir est El Guerrero, un guerrier en or grandeur nature installé dans une réplique de village.

Le musée de San José ne s’arrête pas là. Il y a beaucoup d’autres collections étonnantes qui devraient être incluses dans votre itinéraire de San Jose si vous venez ici en quête d’histoire. Il s’agit notamment de :

  • Musée du Jade Marco Fidel Tristán Castro – Abritant la plus grande collection de jade américain, ce bâtiment très impressionnant a été construit pour ressembler à une pierre de jade taillée. Il a été spécialement conçu pour abriter l’une des meilleures collections de pierres précieuses du pays.
  • Museo Nacional – Si l’histoire et la culture du Costa Rica vous intéressent, vous devriez absolument visiter le Museo Nacional. Il présente une exposition brutalement honnête sur l’histoire coloniale du pays et beaucoup d’autres éléments du patrimoine local, des costumes traditionnels et des aperçus de l’artisanat et de l’art locaux.

La vie nocturne

The-Nightlife
Photo par Axville sur Unsplash

San José vaut-elle la peine d’être visitée pour sa vie nocturne ? Si vous aimez les boîtes de nuit, vous ne trouverez pas de meilleur endroit dans le pays ! Contrairement aux stations balnéaires à vocation touristique, San Jose possède une scène festive bien établie. Des brasseries de bière artisanale et des jardins de bière aux bars à cocktails et aux clubs de danse, vous trouverez de tout.

L’un des quartiers les plus branchés de la ville est le quartier étudiant de San Pedro. Rempli de bars et de discothèques nocturnes, ce quartier est devenu l’un des plus branchés de la ville ces dernières années. Situé à l’extrémité est de la ville, il s’ouvre sur de nombreuses petites ruelles où s’alignent côte à côte des bars de jazz et des bars à bière artisanale. Les lieux commencent généralement à s’animer tôt, surtout le week-end, mais se prolongent presque toujours jusque tard. (Méfiez-vous simplement de la zone près de l’université après la tombée de la nuit, car ce n’est pas la plus sûre).

Une autre option est de se rendre au Barrio La California, un quartier branché de la ville, juste à côté de Central Ave. C’est un mélange de clubs de rock et de lieux alternatifs, idéal pour ceux qui recherchent du heavy metal. Il y a aussi El Pueblo. C’est un véritable centre commercial le jour, mais une Mecque de la danse la nuit.

Marché central de San Jose

Marché-San-Jose
Photo par Ralph (Ravi) Kayden sur Unsplash

L’une des meilleures introductions à la culture locale de San Jose est une visite au marché central, très animé. C’est un endroit idéal pour se mêler à la population locale et goûter à de délicieux aliments et boissons. Situé dans le centre-ville de San José, le marché central a été l’un des premiers points de repère construits au Costa Rica après l’indépendance en 1821. Il est ouvert du lundi au dimanche, entre 8 heures et 18 heures.

Le marché central est un complexe d’allées étroites et labyrinthiques remplies de boutiques, d’étals, de restaurants et de cafés. Les étals du marché vendent de délicieuses friandises comme des lamelles de mangue salées au citron vert, des fruits de mer frais et de la soupe de poisson servie dans des marmites géantes qui grillent et bouillonnent. Il y a aussi beaucoup de snack-bars appelés sodas où vous trouverez des bouchées bon marché et savoureuses. Plus que cela, nous dirions que le marché est tout simplement un endroit fantastique pour s’asseoir avec votre café et regarder la vie locale passer.

Gardez à l’esprit que ce marché peut être très fréquenté et qu’il ne convient pas à tout le monde. Veillez à garder un œil sur vos affaires, car il est arrivé que des vols mineurs soient commis. De plus, les heures matinales sont généralement les meilleurs moments pour y aller, car vous pouvez être sûr que tous les vendeurs seront ouverts.

La nourriture

L'alimentation
Photo par Fa Barboza sur Unsplash

La cuisine costaricienne est connue pour ses saveurs douces et ses ingrédients frais, notamment une surcharge de produits récoltés naturellement comme les fruits et les légumes. Et où, si ce n’est dans la capitale, trouver les meilleurs endroits pour déguster les plats nationaux ? San José regorge de restaurants, de snack-bars et d’échoppes de rue animées qui ont certainement de quoi séduire les gourmands.

Voici quelques-uns des mets les plus savoureux à goûter lors d’une visite à San Jose :

  • Gallo pinto – Un plat de petit-déjeuner à base de riz et de haricots, qui est également considéré comme le plat national du Costa Rica. Si vous n’avez le temps que d’essayer une seule chose, essayez celle-ci !
  • Casado – L’un des plats les plus traditionnels du Costa Rica, la cascade est un mélange de différents aliments comme le riz, la viande, les haricots, la salade, la tortilla et le plantain.
  • Arroz con Leche – Un dessert à base de riz et de lait.
  • Sopa negra – Une soupe aux haricots noirs qui est depuis longtemps la préférée des habitants du Costa Rica.

En dehors des restaurants traditionnels du Costa Rica, il y a beaucoup d’endroits qui servent des saveurs du monde entier. C’est la capitale, vous vous souvenez ? Cela signifie que vous pouvez prendre une pizza si vous le souhaitez, entrer dans un restaurant de curry et même goûter à l’Extrême-Orient dans l’un des restaurants chinois de San José, étonnamment répandus.

Les volcans

Volcan Irazu
Photo par Marco Ramírez sur Unsplash

Il ne fait aucun doute que les environs de San José comptent parmi les meilleurs atouts de la ville. En fait, la plupart des voyageurs choisissent de quitter la ville dès qu’ils atterrissent à l’aéroport. Non pas parce que la ville est mauvaise, en soi, mais plutôt parce qu’il y a tant à voir derrière les collines luxuriantes et accidentées au nord, à l’est, au sud et à l’ouest.

Pour commencer, il y a deux volcans à couper le souffle à une distance relativement courte de la capitale. Une excursion d’une journée vers l’un ou l’autre est une excellente idée pour ceux qui souhaitent faire une pause dans l’agitation de la ville.

Le plus petit des deux est le Poás, l’un des volcans les plus populaires de tout le Costa Rica parmi les voyageurs d’aventure. S’élevant à 8 885 pieds au-dessus du niveau de la mer, il est entouré d’une magnifique forêt tropicale vierge. Il y a de nombreux sentiers de randonnée dans le parc. Au bout d’un sentier, vous trouverez le lac Botos, un lac de cratère azur qui remplit la calotte d’un ancien cône de cendres. Le parc abrite également de nombreuses espèces d’oiseaux de la forêt nuageuse, comme les colibris et les quetzals. Le parc national du volcan Poás se trouve à seulement une heure et demie de route de San José. Il est ouvert aux visiteurs tous les jours de 7 heures à 14 heures.

Le deuxième volcan étonnant, et le plus haut des deux, est l’Irazú. C’est le plus haut volcan actif du pays, avec une altitude de 11,260 pieds. Bien que la marche jusqu’au sommet puisse être difficile, le défi en vaut la peine. Vous serez récompensé par un magnifique lac vert et, si vous avez de la chance, par une vue qui s’étend jusqu’aux côtes des Caraïbes et du Pacifique !

Randonnée pédestre

Randonnée
Photo par Jeremy Zero sur Unsplash

San José vaut-elle la peine d’être visitée pour la randonnée ? Nous pensons que oui ! Et il ne s’agit pas seulement des volcans. Il existe de nombreuses destinations de randonnée incroyables dans et autour de la ville, et certaines sont même facilement accessibles depuis le centre-ville.

Si vous ne voulez pas trop vous éloigner de votre hôtel dans le centre-ville, allez faire une promenade jusqu’au sommet du Cerro Rabo de Mico. D’anciens randonneurs l’ont qualifiée de « randonnée d’entraînement parfaite » pour débuter dans ce pays couvert de volcans. Le départ du sentier commence dans le quartier d’Escazu, à l’extrémité sud de la ville. De là, il traverse les forêts luxuriantes en bordure de la métropole, avant de se briser en crêtes de haute altitude qui offrent des vues grand angle sur la chaîne des Cerros de Escazú et la capitale au loin. Il vous faudra être relativement en forme pour le faire, car le sentier est classé comme difficile, mais le chemin est bien balisé et facile à trouver.

Ceux qui sont prêts à s’éloigner un peu plus de leur logement à San José peuvent faire une randonnée à la cascade de Catarata del Toro. Vous devrez prévoir un transfert de 2 heures pour atteindre la base de la montagne pour commencer. Mais il y a quelques avantages à se lever tôt et à faire cela. D’abord, vous verrez une chute d’eau stupéfiante qui atteint des hauteurs de 400 pieds. Ensuite, la région abrite de superbes forêts tropicales qui s’ouvrent sur des canyons profonds et verts peuplés d’oiseaux et de singes.

San José, Costa Rica, vaut-il la peine d’être visité ?

La plupart des voyageurs ne peuvent pas vraiment éviter de visiter San Jose s’ils vont au Costa Rica. C’est simplement parce que c’est là que la plupart des arrivées internationales se font. La question est de savoir s’ils vont rester, et si oui, combien de temps. Nous vous recommandons de prendre 24 à 48 heures pour vous promener et explorer les musées historiques et les différents quartiers, mais seulement si vous avez le temps. Il y a de belles plages et des parcs de forêt nuageuse à visiter dans les environs, c’est pourquoi ils doivent être prioritaires. Mais San José a tout de même de belles choses à offrir.

San José Costa Rica est-il sûr à visiter ?

San Jose est généralement sûre à visiter. Cependant, la situation est la même que dans n’importe quelle grande ville du monde : il faut toujours se méfier de certaines zones après la tombée de la nuit et toujours garder un œil sur ses objets de valeur. Les quartiers de Los Guido, El Carmen et Desamparados méritent une attention particulière ou doivent être évités.

Combien de jours dois-je passer à San José ?

Deux jours suffisent probablement pour découvrir San José. San José n’est en aucun cas l’attraction principale du Costa Rica. La plupart des meilleures choses découlent de Mère Nature, alors pourquoi ne pas passer 48 heures à visiter les musées avant de se rendre sur les plages et dans les forêts tropicales ?

Pour quoi San José est-elle célèbre ?

San José est surtout connu pour être la porte d’entrée au Costa Rica. C’est ici que se trouve le plus grand aéroport du pays, et c’est donc de là que partent et arrivent la grande majorité des voyageurs à destination du CR. En outre, San José possède de merveilleux musées (notamment le musée de l’or) et peut-être la meilleure vie nocturne du pays.

Noter l\'article
Découvrir:   11 choses à éviter au Mexique pour des vacances sûres et amusantes
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Retour en haut