La culture alimentaire russe : Les 9 meilleurs plats locaux en Russie

Contenu de l'article
La culture alimentaire russe : Les 9 meilleurs plats locaux en Russie
Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

Si vous aimez la nourriture, vous adorerez la culture culinaire russe. Vaste nation s’étendant de la Finlande à la Corée du Nord, la cuisine russe s’inspire à la fois de l’Europe et de l’Asie. Il en résulte une gamme unique d’aliments copieux et rassasiants. La cuisine russe est conçue pour vous permettre de traverser les hivers froids et sombres, en rassemblant les communautés pour partager le plaisir de manger.

Les Russes aiment combiner une vaste gamme d’ingrédients pour créer des plats uniques et substantiels. Traditionnellement, ils s’appuient sur des aliments bon marché et facilement disponibles. Les céréales, les pommes de terre et les légumes sont à l’honneur. Bien entendu, au fur et à mesure que le peuple russe s’est enrichi, la viande est venue s’ajouter au mélange.

Vous trouverez ci-dessous nos neuf plats russes préférés pour vous aider à bien manger en Russie. Nous espérons que cela vous aidera à découvrir la culture culinaire russe et vous ouvrira l’esprit à une nouvelle expérience culinaire.

Solyanka

La Solyanka est une délicieuse soupe russe
Crédit : Seriously Low Carb, Unsplash

Tout au long de l’histoire, les Russes ont dû faire preuve de beaucoup d’imagination pour tirer le meilleur parti d’ingrédients limités. Ce besoin d’innovation a conduit à la création de nombreux plats de soupe qui sont encore consommés aujourd’hui. L’un des plus populaires est la solyanka. Cette ancienne recette remonte au 15e siècle, mais elle est toujours aussi bonne.

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Il s’agit d’un repas épais et copieux conçu pour vous rassasier. Il existe des versions à base de viande de bœuf ou de poulet, des versions à base de poisson ou des versions à base de champignons pour les végétariens. Des cornichons, du chou et une variété d’autres légumes sont ajoutés pour créer une soupe charnue. Cette soupe vous permettra de passer un hiver sibérien long et difficile.

Pirozhki

Les pirozhki sont un élément essentiel de la culture alimentaire russe.
Crédit : Vaibhav Jadhav, Unsplash

Lorsque vous en avez assez de la soupe et que vous cherchez une friandise savoureuse, essayez les pirozhki. En apparence, ils ressemblent à des petits pains classiques, mais en les croquant, vous découvrirez tout un monde de saveurs. Ces produits en pâte levée sont généralement farcis de vos ingrédients préférés, notamment de viande, de pommes de terre, d’œufs et de chou. Il existe également des versions sucrées, généralement fourrées de confiture ou de fruits.

Le pain peut être cuit ou frit et est souvent servi comme nourriture de rue. Si vous avez envie de quelque chose de dense et de rassasiant, ce pain devrait être votre premier choix pendant votre séjour en Russie. C’est un plat réconfortant vers lequel les Russes se tournent dans les bons comme dans les mauvais moments. C’est un moyen de faire la fête ou de se remonter le moral lorsque les choses ne vont pas comme on le souhaite.

Pelmeni

Pelmeni : Boulettes russes
Crédit : Tengyart, Unsplash

Toute personne visitant la Russie est amenée à rencontrer des pelmeni. Ce plat est généralement considéré comme le plat national et tous les touristes devraient le goûter. Le concept est simple : de savoureuses garnitures enveloppées dans une fine pâte. On trouve des boulettes de ce type dans le monde entier. Ils sont similaires aux pierogi en Pologne et se retrouvent même dans la cuisine cambodgienne. Cependant, chaque pays a ses propres combinaisons de saveurs, et c’est certainement le cas de la Russie.

Les pelmeni sont généralement remplis d’ingrédients typiquement russes : pommes de terre, chou, viande hachée et champignons. Ces ingrédients les rendent étonnamment rassasiants, alors n’en commandez pas trop. Même deux pelmeni suffisent à constituer un hors-d’œuvre de taille convenable. Vous pouvez commander des pelmeni dans des échoppes de rue ou dans des restaurants chics. Dans tous les cas, ils sont forcément bons, car les Russes les cuisinent depuis des siècles.

Pashka

Pashka : un dessert sucré et délicieux de Russie
Crédit : Kofi Okyere, Unsplash

Les plats russes ne sont pas tous composés d’ingrédients lourds comme le chou et les pommes de terre. Il existe aussi des plats légers et amusants, comme cette pashka. C’est le dessert idéal si vous avez envie de quelque chose de sucré. La pachka est une sorte de gâteau au fromage, mais elle diffère quelque peu de ce que l’on trouve à New York. Du fromage frais est mélangé à de la crème pâtissière pour créer un dessert léger, moelleux et crémeux. Il est ensuite garni de baies.

Dans la culture alimentaire russe, ce dessert est traditionnellement consommé à Pâques. Cependant, vous pouvez bien sûr la déguster à tout moment de l’année. Lorsque vous avez envie de quelque chose de sucré et de savoureux, la pashka est la friandise idéale. La Russie étant un pays religieux, il peut être intéressant de s’y rendre pendant la période de Pâques pour déguster ce plat tout en découvrant le christianisme russe.

Smetana

Smetana est une crème qui accompagne tous les plats russes.
Crédit : Anshu A, Unsplash

La smetana n’est pas un repas à part entière, mais elle accompagne de nombreux autres plats. Il s’agit d’un produit laitier que vous connaissez probablement sous le nom de crème aigre. Les aliments aigres sont une composante essentielle de la culture alimentaire russe, c’est pourquoi vous trouverez de la smetana un peu partout.

Vous pouvez ajouter de la smetana à votre porridge du petit-déjeuner, en recouvrir vos boulettes de pelmeni ou la mélanger à votre soupe de bortsch. La polyvalence de cette crème est sans commune mesure. Vous n’y êtes peut-être pas habitué, mais les Russes en mettent sur à peu près tout. Au bout d’un certain temps, vous finirez par apprécier le goût unique de la smetana et vous l’utiliserez pour rehausser d’autres plats. De plus, elle regorge de bienfaits pour la santé, ce qui vous donne une raison supplémentaire de l’ajouter à votre régime alimentaire.

Shchi

Le chtchi fait partie de la culture alimentaire russe
Crédit : Matthew Hamilton, Unsplash

Si vous cherchez une soupe chaude et délicieuse mais que vous ne mangez pas de viande, la meilleure option est peut-être le shchi. Fabriqué à partir de chou ou de choucroute, il peut également contenir des épinards, des orties et bien d’autres ingrédients nutritifs. C’est ce qui en fait l’un des plats les plus sains que vous puissiez consommer en Russie. C’est aussi un excellent moyen de se soigner en cas de maladie.

Le shchi est facile à trouver, mais vous pouvez aussi le préparer vous-même. Comme pour d’autres types de soupe, vous pouvez le préparer en gros et le congeler, en le décongelant au besoin. Ce repas est cuisiné et consommé depuis au moins le 9e siècle. S’ils étaient capables de le faire à l’époque, vous pouvez le faire aujourd’hui. Il s’agit d’un aliment de base de la culture alimentaire russe qui a fait ses preuves.

Boeuf Stroganoff

Le boeuf Stroganoff est un classique de la culture culinaire russe.
Crédit : 8-Low Ural, Unsplash

Vous cherchez quelque chose de chaud et de nourrissant pour passer une froide nuit russe ? Il vous faut essayer le bœuf stroganoff. Si vous n’en avez jamais mangé, il s’agit simplement de morceaux de bœuf sautés dans une sauce à la crème aigre. Ce plat est aujourd’hui consommé dans le monde entier, mais il a vu le jour en Russie dans les années 1800. Le nom vient de la famille Stroganov, une famille russe puissante et prospère.

On pense que le plat a été inventé par des chefs français qui travaillaient pour cette famille. Ils voulaient créer un plat adapté aux membres les plus éminents de la société. Depuis, le coût du bœuf a baissé. Aujourd’hui, tout le monde peut déguster un bon plat de bœuf stroganoff.

Ukha

Ukha : une délicieuse soupe russe
Crédit : Farhad Ibrahimzade, Unsplash

Nous ne plaisantons pas lorsque nous disons que la soupe représente une grande partie de la culture culinaire russe. Il est impossible d’y échapper. Mais ce n’est pas grave, n’est-ce pas ? Tout le monde aime la soupe. Ce qui est bien, c’est que si vous n’aimez pas une variété, vous pouvez toujours en essayer une autre. L’ukha est une option qui pourrait vous intéresser. Il s’agit d’une soupe claire à base de poisson, idéale si vous aimez les fruits de mer.

Les Russes utilisent généralement du poisson-chat, du brochet ou de la daurade, qui sont facilement disponibles. En mangeant ce plat, vous soutenez la communauté locale de pêcheurs russes qui a certainement besoin de votre soutien. Pour un apport nutritionnel supplémentaire, vous pouvez compléter le poisson avec des légumes racines comme le poireau et les pommes de terre. Ajoutez vos assaisonnements préférés et dégustez.

Borscht

Le bortsch : la quintessence de la cuisine russe
Crédit : Max Nayman, Unsplash

Le bortsch est célèbre dans tous les anciens États soviétiques et les Russes en raffolent comme tout le monde. Préparée à partir de betteraves, cette soupe aigre est l’un des plats les plus consommés dans le pays. On pense que le bortsch est originaire d’Ukraine, mais il a certainement été popularisé par les Russes. Il est devenu un élément essentiel de la culture alimentaire russe parce qu’il est très facile à préparer, qu’il est très bon marché et qu’il se conserve pendant des semaines.

Si vous aimez les betteraves, vous devriez envisager d’en préparer une grande quantité dès votre arrivée en Russie. Vous saurez ainsi que vous aurez toujours quelque chose de délicieux pour le déjeuner. Pour plus d’onctuosité, une cuillerée de crème aigre sur le dessus fera l’affaire. N’hésitez pas non plus à le mélanger à d’autres légumes.

Qu’est-ce que la cuisine traditionnelle en Russie ?

La culture culinaire russe est aussi vaste que le pays lui-même. Elle remonte à l’époque pré-soviétique et se compose de nombreuses soupes chaudes et froides, de viande et de pommes de terre.

Quel est l’aliment le plus populaire en Russie ?

Les pelmeni sont considérés comme le plat national de la Russie et restent son aliment le plus populaire. Il s’agit de boulettes qui peuvent être fourrées de différentes manières. En Russie, il est de tradition de manger les pelmeni avec une cuillerée de crème aigre.

Quel est le petit-déjeuner traditionnel en Russie ?

Les Russes ont tendance à commencer la journée par une sorte de bouillie appelée kasha. Ils l’associent à des œufs durs et à un morceau de pain garni de beurre et de jambon. En Russie, il s’agit là d’un petit-déjeuner typique, plein d’énergie, que l’on s’attend à manger.

Qu’est-ce qui rend la nourriture russe unique ?

La Russie est un immense pays qui s’étend à la fois sur l’Europe et l’Asie. Par conséquent, la culture culinaire russe s’inspire d’un grand nombre d’autres pays. Cela se traduit par une variété étonnante d’ingrédients utilisés dans les plats, créant ainsi des saveurs distinctes et délicieuses.

Noter l\'article
Découvrir:   Comment faire du champagne chez soi : guide étape par étape
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Retour en haut