Culture alimentaire canadienne : 7 spécialités à essayer absolument

Contenu de l'article
Crêpes et baies recouvertes de sirop d'érable.
Image par Piviso via Pixabay
Les liens sur le site sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiants.

Souvent, ce qui vient à l’esprit lorsqu’on pense à la culture alimentaire canadienne, ce sont les images de tranches de bacon imbibées de sirop d’érable. Cependant, passez un peu de temps dans les environs et vous découvrirez qu’ils ont bien d’autres délices à revendiquer.

Cependant, leur culture alimentaire n’est pas aussi facile à cerner que les autres cuisines du monde, car elle tend à être un mélange d’autres cultures en raison d’une population multiethnique. Les deux cultures les plus importantes sont française et britannique, après avoir été colonisées par les deux, et vous verrez beaucoup de leurs influences dans la cuisine. L’influence française est particulièrement marquée au Québec, où la tourtière et la soupe à l’oignon sont des plats populaires.

Mais avec une cuisine aussi diversifiée, vous pouvez être certain de trouver un repas satisfaisant quelle que soit la partie du pays où vous vous trouvez. Cependant, nous pensons qu’aucun voyage au pays de la feuille d’érable ne serait complet sans avoir goûté à ces 7 spécialités de la culture alimentaire canadienne… alors préparez-vous à quelques envies.

Poutine

Poutine.
Image par Larry White via Pixabay

Tout d’abord, nous ne pouvions pas parler de la culture alimentaire canadienne sans mentionner celle-ci. Communément appelée le plat national du Canada et un véritable trésor de son peuple, la poutine est un plat qui peut ne pas sembler particulièrement spécial, mais une seule dégustation vous donnera envie de devenir un citoyen canadien sur le champ.

Originaire du Québec dans les années 1950, il s’agit simplement de frites et de fromage en grains trempés dans de la sauce, mais c’est devenu un aliment de base de la cuisine canadienne. Que vous optiez pour la version classique ou pour des garnitures supplémentaires, comme du bacon ou du porc effiloché, vos papilles gustatives vont se régaler.

Partout où vous regardez au Canada, vous trouverez de la poutine au menu, et elle est même si populaire qu’il existe plusieurs festivals de poutine dans le pays. Si vous tombez amoureux de ce plat savoureux lors de votre voyage, vous pouvez vous inscrire aux concours de poutine du festival et remporter un trophée.

Bannock

Bannock.
Image par Vek0 via Pixabay

Autrefois un aliment de base pour les premiers colons, la bannique est aujourd’hui considérée comme un aliment réconfortant pour beaucoup. Ce pain plat peut se décliner en de nombreuses variantes, notamment cuit au four, frit ou cuit sur un feu ouvert.

La polyvalence de celui-ci signifie que chaque dégustation de bannock apportera quelque chose de nouveau à votre palais. Nous vous recommandons d’étaler de la confiture de baies d’amélanchier (un autre délice canadien) ou de faire fondre du fromage à l’intérieur pour en rehausser la saveur.

La bannique est consommée à tout moment de la journée. Elle est très appréciée au petit déjeuner et constitue un dessert savoureux. C’est aussi une friandise populaire en camping, donc si vous passez du temps dans la nature, rien ne vaut un peu de bannock sur un bâton, cuit sur des charbons ardents.

Tire d’érable

Des bâtonnets de tire d'érable.
Image par Gautherottiphaine via Pixabay

Qu’est-ce qu’une liste de culture alimentaire canadienne sans un peu de sirop d’érable sous une forme ou une autre ? L’une des façons les plus savoureuses d’obtenir cette dose de sirop d’érable est la tire d’érable. Fabriquée en faisant bouillir la sève d’érable à environ 112 °C (234 °F), puis en la versant sur de la neige fraîche pour qu’elle durcisse, la tire d’érable est une friandise hivernale populaire dans les régions de la « ceinture de l’érable » du Canada, à savoir le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, la Nouvelle-Écosse et le Québec (où l’on trouve plus de 90 % de la production de sirop d’érable du pays).

Bien qu’on la trouve souvent dans les festivals d’hiver et les carnavals, si vous vous armez d’une bouteille de sirop d’érable et de quelques bâtons de glace, vous serez toujours prêt à déguster cette friandise traditionnelle à la tombée de la neige (de la neige propre, bien sûr). Mais attention, ces petits bâtonnets de paradis peuvent créer une dépendance, il vous faudra donc faire preuve d’une grande maîtrise de soi une fois que vous y aurez pris goût.

Viande fumée de Montréal

Sandwich à la viande fumée de Montréal.
Image par Chensiyuan via Wikimedia

L’une des cuisines les plus populaires du Canada à provenir de la région de Montréal, la viande fumée de Montréal est une forme de charcuterie salée et séchée. Considérée comme la réponse montréalaise au pastrami, cette viande est beaucoup plus tendre et filandreuse, car elle est faite à partir de la poitrine et non du nombril, dont est fait le pastrami.

Vous trouverez généralement cette viande servie dans un sandwich au pain de seigle, nichée entre de généreuses cuillerées de moutarde, mais elle est aussi parfois utilisée comme garniture pour la très populaire poutine (un mélange de saveurs vraiment magique). Et il n’est certainement pas nécessaire d’être à Montréal pour mettre la main sur cette viande de qualité supérieure, car elle est maintenant offerte partout au pays dans de nombreux restaurants.

Mais si vous vous trouvez dans son lieu d’origine, ne manquez pas de vous rendre au Schwartz’s Deli. Ses sandwichs à la viande fumée sont reconnus dans le monde entier et, avec plus de 90 ans d’existence, c’est la plus ancienne charcuterie du Canada. Il n’y a donc pas de meilleur moyen de goûter à l’un des meilleurs produits de la région que de se rendre dans l’un de ses points de repère ultimes.

Tarte au beurre

Tartelettes au beurre sur une assiette.
Image par Pixel1 via Pixabay

Quintessence de la cuisine canadienne à son meilleur, la tarte au beurre est simple mais délicieuse. Fabriquée en remplissant des abaisses de pâte avec du beurre, du sucre et de l’œuf, elle est un choix populaire dans cette partie du monde, à la fois comme collation et comme dessert.

Mais si vous voulez ajouter un peu de piment à cette recette simple, les raisins secs sont l’ajout parfait. En fait, c’est souvent la question qui divise le plus les Canadiens lorsqu’il s’agit de leurs pâtisseries : les tartes au beurre doivent-elles être « avec raisins » ou « sans raisins » ?

Cependant, les boulangers de tout le pays donnent leur propre tournure à la tarte au beurre, avec des saveurs telles que l’Oreo à la menthe, le café, le citron et la citrouille qui apparaissent sur le menu. Ainsi, même si nous pensons que la tarte au beurre originale est suffisamment savoureuse, il n’y a pas de mal à goûter à d’autres saveurs locales. Comme on dit… « Quand on est à Rome ».

Bagel à la mode de Montréal

Bagels de style montréalais.
Image par Garyperlman via Wikimedia

Ahh le bagel, l’aliment de base parfait du matin. Cependant, alors que la plupart des gens connaissent les bagels de New York, c’est le bagel de style montréalais qui est préféré par les Canadiens. Bien qu’il soit plus sucré et plus fin que le bagel new-yorkais, sa principale différence réside dans le fait qu’il est cuit dans un four à bois pour une texture extra croustillante.

Le bagel de style montréalais contient du malt et des œufs et est bouilli dans de l’eau sucrée au miel avant d’être cuit. Et bien que ces bagels recouverts de graines de pavot ou de sésame soient excellents nature, si vous y ajoutez un peu de saumon, de fromage frais et de tomate, vous obtenez un petit déjeuner de premier ordre.

Et si vous vous trouvez à Montréal, vous devez absolument visiter St. Viateur Bagel et Fairmount Bagel. Viateur Bagel et Fairmount Bagel. Ce sont deux des plus anciennes boutiques de bagels et les plus importantes de la scène des bagels de Montréal, Fairmount Bagel ayant ouvert son premier magasin en 1919.

Bar Nanaimo

Barres Nanaimo.
Image par Craig Dugas via Wikimedia

Et enfin, parmi les spécialités de la culture alimentaire canadienne, il y en a une autre pour ceux qui ont la dent sucrée. La barre Nanaimo est le dessert le plus indulgent par ici. Tirant son nom de la ville de Nanaimo, en Colombie-Britannique, cette friandise, composée de trois couches de chapelure, de crème anglaise et de chocolat, ne nécessite aucune cuisson.

On pense qu’ils sont nés dans les années 1950, lorsqu’une ménagère de Nanaimo a soumis sa recette de carré au chocolat à un concours organisé par un magazine, mais ils sont maintenant connus dans tout le pays. Partout, des stations-service aux supermarchés, vous verrez cette riche friandise. Même la populaire chaîne de restauration rapide, Tim Hortons, s’est lancée dans l’aventure en créant son propre beignet aromatisé à la barre Nanaimo.

Donc, si vous pensiez qu’une tarte au beurre serait votre meilleur choix pour satisfaire votre envie de dessert, vous pourriez y repenser une fois que vous aurez jeté votre dévolu sur l’un de ces délices alléchants.

Qu’est-ce que la nourriture traditionnelle canadienne ?

En raison d’un mélange d’autres influences culinaires, il est plus difficile de définir la nourriture traditionnelle canadienne. Cependant, en général, la cuisine canadienne est largement axée sur la viande et les glucides. Elle est également souvent riche et fortement épicée. Cependant, leur cuisine est aussi diversifiée que la population qui compose le pays.

Quels sont les 5 principaux aliments que l’on trouve au Canada ?

Les cinq principaux aliments que l’on trouve au Canada sont la poutine, la bannique, les tartes au beurre, le sirop d’érable et le bacon canadien. Cependant, la viande de gibier est également très populaire, le ragoût de caribou étant une spécialité du nord du Canada. Mais si vous avez simplement envie d’une collation rapide entre les repas, assurez-vous de prendre un paquet de leurs chips préférées, aromatisées au ketchup.

Quel est le petit-déjeuner canadien typique ?

Un petit déjeuner canadien typique a tendance à tourner autour des aliments frits. Les oeufs, le bacon, les pommes de terre et le pain trempés dans leur meilleur sirop d’érable sont généralement un choix de premier ordre ici. Les délices frits, ainsi que les bagels, les céréales, les yaourts et les crêpes sont généralement au menu de votre petit-déjeuner au Canada. Le petit-déjeuner est remarquablement similaire aux repas matinaux américains et britanniques.

Pour quel aliment le Canada est-il le plus célèbre ?

Si l’icône du Canada est souvent le sirop d’érable, le plat le plus largement considéré comme leur plat national est la poutine. Cette délicieuse concoction de frites, de fromage et de sauce se trouve partout dans le pays, des étals de rue aux McDonald’s, et constitue aujourd’hui un exemple clé de la culture alimentaire canadienne.

Noter l\'article
Découvrir:   Destinations les moins chères en Floride : 9 endroits abordables à visiter
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Retour haut de page