Monteverde ou Arenal ? Quelle est la meilleure destination à explorer ?

Contenu de l'article
Coucher de soleil à Monteverde
Photo par James Ting sur Unsplash
Les liens sur le site sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiants.

Monteverde ou Arenal ? Deux régions connues pour leur beauté naturelle à couper le souffle, leur écotourisme et leur biodiversité. Toutes deux regorgent de plantes rares, de possibilités d’observation de paresseux, d’oiseaux mythiques et de suffisamment de sentiers de randonnée et d’aventures à forte dose d’adrénaline pour vous occuper pendant des jours.

L’un se trouve au milieu de la chaîne de montagnes Tilarán et est célèbre pour ses forêts nuageuses soigneusement préservées. L’autre abrite le volcan le plus actif du pays et regorge de sources d’eau chaude. Toutes deux offrent une tranche de la vie costaricienne, contrairement à ce que l’on peut trouver sur les côtes ensoleillées.

Mais laquelle choisirez-vous d’explorer ? Lisez la suite pour en savoir plus sur chaque région, découvrir pourquoi les visiteurs y affluent par milliers et, espérons-le, décider quelle région vous préférez visiter lors de vos vacances au Costa Rica.

Monteverde ou Arenal : S’y rendre et se déplacer

explorer les passerelles suspendues et les ponts suspendus des forêts de nuages
Photo par Fabio Fistarol sur Unsplash

Le voyage vers Monteverde est notoirement difficile. Bien que la route de San José ait été asphaltée après des années d’efforts, elle comporte toujours des épingles à cheveux sinueuses le long de falaises abruptes. Pendant la saison des pluies, les coulées de boue sont fréquentes sur la route, et certains des tronçons nouvellement goudronnés présentent déjà des dommages. Si vous voulez la braver, assurez-vous de louer un véhicule 4×4, de conduire en plein jour et de prendre votre temps. Si vous n’avez pas envie de relever le défi, il existe des navettes, des excursions d’une journée et des sociétés de tourisme qui partent tous les jours de San José. Le trajet dure environ 2 heures et demie. Une fois à Monteverde, vous constaterez que la plupart des attractions disposent d’un bon service de navettes pour transporter les visiteurs.

Trouvez un compagnon de voyage !

Vous recherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour voyageurs et connectez-vous à un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

La Fortuna, la principale ville de la région d’Arenal, se trouve à environ 3,5 heures de San Jose, sur des routes faciles qui ne nécessitent pas de nerfs aussi solides. Louez une voiture, réservez une navette ou rejoignez un groupe d’excursionnistes de San José pour atteindre La Fortuna. Une fois sur place, vous pourrez explorer la ville et ses diverses attractions à pied. Le volcan Arenal se trouve à 20 minutes de la ville, et les voyagistes et les navettes ne manquent pas pour y conduire les gens.

Conclusion : Bien que la route vers Monteverde soit une expérience en soi, se rendre à Arenal est plus facile. Arenal gagne cette fois.

Monteverde ou Arenal : Merveilles naturelles

Profitez de la beauté brumeuse des forêts de nuages de Monteverde.
Photo par Christopher Austin sur Unsplash

Monteverde est une étendue montagneuse de jungle tropicale luxuriante. Connue sous le nom de « forêt de nuages » en raison de la pluie, de la brume et de l’humidité quasi constantes, cette région présente une incroyable biodiversité, avec des milliers d’espèces de plantes et d’animaux qui prospèrent dans cet habitat riche en eau.

Les réserves naturelles autour de Monteverde sont populaires auprès des amoureux de la vie sauvage, des observateurs d’oiseaux et des naturalistes qui aiment se promener sur le réseau de sentiers et grimper sur les ponts suspendus au-dessus des nuages, offrant des vues incroyables de la forêt depuis le ciel.

Les visiteurs affluent à Arenal pour voir le volcan le plus actif du pays, qui jusqu’en 2010 grognait régulièrement, crachait des cendres et de la fumée dans l’air et laissait échapper des rivières de lave enflammées. Il s’est récemment calmé et les volcanologues ne pensent pas qu’il entrera à nouveau en éruption avant plusieurs années. Cependant, il est étroitement surveillé et si une activité anarchique est détectée, la zone est rapidement fermée.

Outre le frisson que procure un volcan récemment actif, les touristes affluent ici pour profiter du terrain de jeu naturel qui l’entoure. Ils explorent les réserves naturelles, les chutes d’eau, les sources d’eau chaude d’origine volcanique et escaladent les roches de lave et les sentiers au pied du volcan.

Conclusion : Pour les zones de merveilles naturelles, vous ne pouvez pas faire mieux que ces deux-là, et nous n’allons même pas essayer de choisir entre eux. C’est un tirage au sort.

Monteverde ou Arenal : Plantes et faune

Observez l'oiseau rare quetzal dans les forêts de Monteverde et Arenal.
Photo par Zdenek-Machacek sur Unsplash

Monteverde est un lieu incontournable pour les amoureux de la vie sauvage. Les forêts abritent une gamme étonnante d’animaux, dont des milliers d’espèces d’insectes, de reptiles et d’amphibiens, et plus de 400 espèces d’oiseaux. Les visiteurs auront peut-être la chance de voir l’oiseau rare et timide quetzal, considéré comme sacré par les Mayas. Vous pourrez également voir des singes, des tapirs, des chats sauvages, des porcs-épics et les célèbres paresseux du Costa Rica. Mais il n’y a pas que les animaux, l’humidité de la forêt nuageuse est l’environnement parfait pour qu’une abondante vie végétale se développe. Cherchez les fougères géantes, les broméliacées colorées et les orchidées de toutes formes et de toutes tailles, y compris celles qui sont si petites qu’il faut une loupe pour en apprécier toute la beauté.

Les randonneurs et les observateurs de la faune du parc national du volcan Arenal peuvent rencontrer des cerfs, des tapirs, des singes, des paresseux, des serpents, des toucans, des perroquets et même des crocodiles près du lac Arenal. Comme la zone peut être très fréquentée, il est préférable d’observer la faune tôt le matin ou de faire une excursion de nuit, où vous verrez une toute autre sélection de créatures. Les amoureux de la nature trouveront également des ceibas géants, des fougères, des broméliacées et des orchidées, mais pas aussi abondamment qu’à Monteverde.

Conclusion : Bien qu’Arenal possède suffisamment de plantes et d’animaux sauvages pour satisfaire tous les amoureux de la nature, Monteverde remporte la palme pour l’abondance des espèces.

Monteverde ou Arenal : Climat

Des nuages recouvrent régulièrement le sommet du volcan Arenal.
Photo par Cosmic Timetraveler sur Unsplash

La situation de Monteverde, en altitude entre deux océans, est à l’origine du climat qui l’a façonné. Les vents chauds et humides qui s’élèvent des océans se rencontrent et se refroidissent lorsqu’ils atteignent les montagnes Tilarán. Là, ils s’installent, couvrant la région de Monteverde de brumes et de pluies tout au long de l’année, ce qui vaut aux forêts de nuages leur nom.

Fraîche et venteuse avec une température moyenne d’environ 66°F, la région peut être une pause bienvenue pour certains par rapport aux zones plus chaudes du Costa Rica. Mais elle peut aussi être humide et fraîche, surtout le soir, et il faut donc prévoir des vêtements imperméables, de nombreuses couches de vêtements et des vêtements chauds pour la nuit.

Avec une température moyenne de 75°F, Arenal est plus sec, plus ensoleillé et plus chaud que Monteverde, avec beaucoup moins de brume. Cependant, il y a toujours de fortes pluies pendant la saison humide, et les nuages sont connus pour obscurcir le volcan Arenal jusqu’à 300 jours par an. Par conséquent, les visiteurs doivent se rendre pendant la saison sèche, de novembre à avril, s’ils veulent avoir la meilleure chance d’avoir une vue dégagée du sommet.

Conclusion : Puisque le temps à Monteverde contribue à mettre en valeur les vues plutôt qu’à les obscurcir, nous donnons celui-ci à Monteverde.

Monteverde ou Arenal : Activités

faire de la natation sauvage dans les chutes d'eau autour d'Arenal
Photo par Have Fun do Good sur Unsplash

À Monteverde, les réserves de forêts nuageuses, avec leurs sentiers de randonnée et leurs ponts suspendus, constituent l’attraction principale. Mais vous trouverez de nombreuses autres activités proposées, comme les animaleries et la jungle des chauves-souris, ou encore les jardins de papillons, de colibris et d’orchidées. Pour découvrir la forêt sous un autre angle, faites un tour de la canopée à travers la cime des arbres ou une visite nocturne pour voir une nouvelle gamme d’animaux sauvages. Les amateurs d’adrénaline peuvent faire de la tyrolienne et du saut à l’élastique dans la forêt, tandis que les gourmets peuvent faire une visite guidée du café, du chocolat et de la canne à sucre pour découvrir (et goûter) certaines des meilleures exportations du Costa Rica.

À Arenal, bien qu’il ne soit pas possible d’escalader le volcan lui-même, la plupart des visiteurs viennent faire de la randonnée sur les sentiers au pied du volcan, avec des champs de blocs de lave, des observatoires et le magnifique lac Arenal. Il y a plusieurs chutes d’eau spectaculaires dans la région si vous avez envie d’une baignade sauvage, et vous pouvez les descendre en rappel si vous le souhaitez. Explorez les ponts suspendus de la réserve de forêt tropicale, le parc Mistico, ou essayez le rafting, le canyoning, le paddleboard, le kayak, l’équitation, le VTT ou la tyrolienne. Ceux qui recherchent un moment plus paisible peuvent explorer les jardins naturels et les parcs animaliers, et bien sûr, chaque journée à Arenal devrait se terminer par un bain apaisant dans l’une des nombreuses sources chaudes volcaniques.

Conclusion : Il n’y a aucun risque d’ennui dans ces deux endroits, donc les deux sont gagnants pour les activités !

Monteverde ou Arenal : Sensibilisation à l’écologie

Le Costa Rica est un leader mondial de l'éco-tourisme.
Photo par Zdenek-Machacek sur Unsplash

Le Costa Rica est le leader mondial en matière d’écotourisme et de vie verte en général. 98 % de leur énergie provient de sources renouvelables depuis 2014, tandis que 30 % du pays a été désigné comme réserve naturelle ou parc national, et ils ont réussi à inverser la dévastation de la déforestation dans leur pays. Il n’est donc pas surprenant que deux des attractions touristiques les plus populaires du pays soient gérées selon les normes de l’éco-tourisme.

Monteverde a été créé dans les années 1950 par des quakers pacifistes, qui ont quitté les États-Unis pour éviter d’être enrôlés dans la guerre de Corée. Ils se sont établis dans la région tout en protégeant et en respectant la forêt dans laquelle ils vivaient. Leur philosophie d’avant-garde et de durabilité est toujours présente aujourd’hui, et vous la trouverez à l’œuvre dans les entreprises, les hébergements, les cafés et les voyagistes de la région.

De même, à Arenal, il existe un profond respect pour la splendeur naturelle de la région. Vous constaterez que les règles concernant les parcs naturels, les réserves et les habitats de la faune sont respectées et appliquées. Vous trouverez également le même accent sur les méthodes écologiques et vertes pour les entreprises opérant ici.

Conclusion : Nous applaudissons les efforts écologiques de ces deux régions, mais Monteverde remporte la palme de la conservation.

Monteverde ou Arenal : Vie urbaine

Santa Elena a conservé le charme d'une petite ville, bien qu'elle soit le centre touristique de Monteverde.
Photo par Leslie Cross sur Unsplash

Santa Elena est la ville principale de la région de Monteverde, et vous y trouverez toutes les nécessités, notamment des hébergements, des épiceries, des banques et des médecins. Bien qu’elle soit la porte d’entrée de la forêt des nuages, Santa Elena a conservé son caractère de petite ville de montagne tranquille, et vous n’y trouverez pas beaucoup de vie nocturne. En revanche, vous trouverez plus que sa juste part d’excellents restaurants servant une variété de délicieuses cuisines du monde, et de nombreux cafés excentriques faisant bon usage des grains de café cultivés localement.

La Fortuna est la plaque tournante du tourisme pour le volcan Arenal. Comme à Santa Elena, on y trouve tout ce qu’il faut : centres médicaux, banques, épiceries, hébergements et voyagistes. Et, comme à Santa Elena, le tourisme a nécessité une scène de restauration florissante offrant tout, des cafés branchés aux boulangeries artisanales, en passant par les stands de tacos, les pizzérias cuites sur pierre, les hamburgers et les bars à sushis. De même, la scène des bars s’est développée pour répondre aux besoins des touristes, et vous pouvez trouver des cabanes à bière, des bars à vin et des brasseries artisanales dans cette petite ville.

Conclusion: Nous apprécions que Santa Elena ait conservé sa tranquillité authentique, mais nous accordons à La Fortuna la victoire pour avoir plus de commodités et un peu plus de vie.

Monteverde ou Arenal : Hébergement

Les hébergements à Arenal sont souvent accompagnés de sources d'eau chaude et de thermes.
Photo par Mike Swigunski sur Unsplash

Il n’y a pas de pénurie d’hébergement pour tous les styles et tous les budgets dans ces deux régions. Une recherche sur Booking.com permet de trouver plus de 170 propriétés à Monteverde et près de 200 dans la région d’Arenal. Les styles d’hébergement vont des auberges pour routards aux sites de camping et de glamping, en passant par les pensions de famille, les suites de lune de miel et les complexes hôteliers cinq étoiles.

Arenal offre un choix plus large avec beaucoup plus d’options 4 et 5 étoiles et plus de lits économiques disponibles à moins de 20 $. De plus, à Arenal, de nombreux hébergements possèdent leurs propres sources d’eau chaude ou spas volcaniques.

À Monteverde, le meilleur hébergement se trouve dans des cabanes dans les arbres et des ranchs de style montagneux offrant des vues sur la forêt de nuages, mais vous pouvez trouver un lit économique à moins de 25 $. Il y a également un plus grand choix d’écolodges et d’options durables ici.

Conclusion : Nous donnons ce tour à Arenal pour avoir plus d’options.

Monteverde ou Arenal : Conclusion

Gardez les yeux sur les paresseux du Costa Rica lorsque vous explorez les réserves naturelles.
Photo par Adrian Valverde sur Unsplash

C’est donc une égalité pour ces deux régions, ce qui signifie que vous devriez les visiter toutes les deux ! Les deux régions regorgent d’animaux sauvages, de splendeurs naturelles, d’activités, d’options d’hébergement, de cafés et de restaurants pour satisfaire tout le monde. Mais si vous devez vraiment choisir entre les deux, cela se résume à un choix personnel entre leurs principales caractéristiques.

Si vous voulez marcher sur des rochers de lave au pied du volcan le plus actif du pays, descendre des cascades en rappel, vous baigner dans des sources d’eau chaude et séjourner dans une ville avec un peu de vie nocturne, vous devez vous rendre à Arenal.

Mais si vous préférez vous promener dans la fraîcheur des cimes d’une forêt de nuages, observer des oiseaux rares et des orchidées en abondance, découvrir un écosystème rare et unique en son genre et profiter des efforts déployés pour le protéger, alors ce sera Monteverde !

Noter l\'article
Découvrir:   Les araignées au Mexique : 7 espèces venimeuses, grandes et inhabituelles
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

mars 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Retour haut de page