7 animaux dangereux en Suisse que les voyageurs doivent éviter

Contenu de l'article
animaux dangereux en suisse
Photo de Becca sur Unsplash
Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

Avec un faible taux de criminalité, la Suisse est l’un des pays les plus sûrs d’Europe. Cependant, parmi les nombreuses montagnes et forêts qui couvrent ce petit pays, il existe plusieurs créatures qui peuvent vous faire du mal. La prochaine fois que vous ferez une randonnée dans les vastes étendues sauvages de la Suisse, prenez garde aux animaux dangereux que vous pourriez rencontrer.

Bien que les animaux s’attaquent rarement aux humains, cette partie du monde regorge de créatures rampantes venimeuses, d’oiseaux prédateurs et de grands mammifères puissants. Chacun de ces animaux peut causer des blessures graves, voire mortelles. Veillez à votre sécurité en vous renseignant.

Il ne fait aucun doute que la campagne suisse est d’une beauté naturelle inégalée. Cependant, les randonneurs doivent se méfier. Ci-dessous, vous découvrirez les 7 animaux les plus dangereux de Suisse, afin que vous puissiez rester en sécurité lors de vos promenades en pleine nature.

1) Le sanglier

Le sanglier peut attaquer les humains
Crédit : Ed van Duijn, Unsplash

L’un des animaux les plus dangereux de Suisse est sans aucun doute le sanglier. On le trouve dans les forêts du pays, en particulier dans les montagnes jurassiennes, la vallée du Rhône et les basses terres. Si vous faites une randonnée dans l’une de ces régions, soyez très prudent. S’ils se sentent menacés – ou s’ils protègent leurs petits – ces animaux sont connus pour attaquer.

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte de la taille des sangliers, surtout de près. Ils peuvent peser jusqu’à 220 livres et courir à une vitesse de 30 miles/h. Lorsqu’ils vous foncent dessus, l’impact est énorme. Lorsqu’ils vous foncent dessus, l’impact est énorme. Il peut vous projeter au sol et vous occasionner de graves lésions au bas du corps. Ces défenses ne sont pas une plaisanterie.

Dans les forêts suisses, il faut faire attention aux sangliers. Ils sont grands et courent rapidement, en faisant beaucoup de bruit. Si cela se produit, prenez la direction opposée. Vous ne voulez pas vous retrouver face à cet animal, qui est également connu pour propager des maladies graves.

2) Cerf élaphe

Les cerfs sont peut-être les animaux les plus dangereux de Suisse
Crédit : Diana Parkhouse, Unsplash

Les cerfs ne sont pas connus pour être des prédateurs prolifiques, mais ils sont en fait l’un des animaux les plus dangereux de Suisse. Le cerf élaphe mâle possède d’énormes bois et peut devenir agressif, surtout lorsqu’il essaie de prouver sa domination pendant la saison des amours. Si vous vous trouvez sur le chemin d’une femelle, elle peut vous charger pour vous écarter. Ils ne plaisantent pas.

Nous n’avons pas trouvé les statistiques pour la Suisse, mais en Amérique, aucun animal ne tue plus que les cerfs. Cependant, ces décès sont généralement dus à des accidents, notamment lorsqu’ils s’aventurent sur la route et provoquent des collisions avec des voitures. Lorsque vous conduisez en Suisse, soyez toujours raisonnable et gardez un œil sur les chevreuils.

Le meilleur moyen de ne pas être victime de la rage d’un cerf est de garder ses distances. Ils ne sont pas intéressés à vous poursuivre ou à vous attaquer et ne sont agressifs que si vous envahissez leur espace personnel. Si vous restez à bonne distance, vous ne devriez pas avoir de problèmes sérieux.

3) Le loup

Les loups en Suisse
Crédit : M. Zonderling, Unsplash

Les loups habitent une grande partie de l’Europe, en particulier des pays comme l’Allemagne et l’Estonie. Cependant, on peut également les trouver dans la campagne suisse. Bien qu’il n’y ait officiellement qu’environ 35 loups dans tout le pays, d’autres peuvent traverser les frontières depuis les régions voisines. Si vous les rencontrez, ils peuvent causer de sérieux dégâts avec leurs mâchoires puissantes et leurs grandes dents.

Heureusement, les attaques de loups sont extrêmement rares. En Europe, il n’y a eu qu’environ huit attaques mortelles au cours des 60 dernières années. Cependant, cela prouve seulement que le potentiel de tuer est là. Ce n’est pas parce qu’ils ressemblent à des chiens qu’il faut essayer de les caresser. Laissez-les tranquilles et gardez vos distances. Ils ne voudront pas vous manger, mais ils peuvent vous attaquer pour protéger leur meute.

Parfois, les loups peuvent aussi attaquer parce qu’ils vous prennent pour une proie. Vous pouvez éviter cela en portant des vêtements de randonnée de couleur vive. Vous vous distinguerez ainsi des cerfs que les loups chassent. Les loups sont généralement timides et ne s’approcheront pas de vous s’ils vous aperçoivent.

4) Vipère européenne

Parmi les animaux les plus dangereux en Suisse : la vipère
Crédit : David Clode, Unsplash

La Suisse abrite plusieurs animaux venimeux, dont des scorpions et des araignées. Cependant, la grande majorité d’entre eux ne causent que peu de dommages à l’homme. Il en va de même pour la vipère européenne. Il s’agit toutefois d’un ennemi particulier qu’il convient d’éviter. Elles sont très communes et difficiles à repérer, se fondant souvent dans leur environnement. Si vous marchez accidentellement sur l’une d’entre elles, elle voudra vous mordre pour se protéger.

Cette morsure entraîne généralement des démangeaisons et une inflammation, semblables à celles d’une piqûre d’abeille. Cependant, si vous êtes âgé, très jeune ou malade, elle peut avoir des répercussions plus graves. De nombreuses personnes sont également allergiques à ces piqûres et ont des réactions très graves. Si c’est votre cas, veillez à recevoir un médicament antivenimeux dès la morsure.

Ces vipères aiment les endroits ensoleillés et montagneux. C’est pourquoi il faut être vigilant lors de randonnées dans les Alpes suisses ou dans le Jura. Veillez à ne pas les déranger et vous devriez passer l’intégralité de votre voyage sans subir de morsure de serpent.

5) Aigle royal

Un aigle royal en Suisse
Crédit : Dorothea Oldani, Unsplash

En général, il ne faut pas craindre l’aigle royal. Il y en a environ 700 dans les Alpes suisses, mais ils recherchent généralement des lapins et des gélinottes. Ils peuvent s’attaquer à de plus gros mammifères, mais seulement lorsqu’ils sont déjà morts. L’homme est beaucoup trop gros, c’est pourquoi les attaques d’aigles sur les humains sont rares.

Cela dit, les aigles peuvent certainement causer de graves dommages. Si vous êtes confondu avec un mammifère plus petit, l’aigle peut essayer de vous attraper. Leurs serres sont comparables à la taille des pattes d’un grizzli et peuvent provoquer une énorme entaille sur votre corps. Par précaution, n’essayez pas de déranger le nid d’un aigle royal si vous en rencontrez un.

De plus, si vous êtes gravement blessé, un aigle pourrait essayer de vous manger comme une charogne. Ils ne sont pas difficiles à manger et toute blessure ouverte peut les attirer. Si vous êtes blessé, cherchez immédiatement un endroit sûr où vous pourrez recevoir des soins médicaux. N’essayez pas de continuer à marcher. Vos blessures n’attireront pas seulement les aigles, mais aussi les loups et les vautours.

6) Gypaète barbu

Les vautours en Suisse sont potentiellement dangereux
Crédit : Damien Dufour, Unsplash

Ces dernières années, les cas d’attaques de vautours sur des humains se sont multipliés. Bien que ces rapports n’aient pas encore été prouvés, il ne fait aucun doute qu’un vautour est suffisamment grand et puissant pour causer de sérieux dégâts. Depuis 1986, les défenseurs de l’environnement relâchent des vautours dans les montagnes suisses, ce qui signifie qu’il y a des chances que vous en rencontriez un.

Les vautours sont souvent associés à l’Afrique, où ils sont les plus nombreux. Cependant, leurs populations en Europe sont en augmentation. De nombreux randonneurs ne sont pas conscients des dangers potentiels qu’ils représentent, ce qui explique peut-être l’augmentation du nombre d’attaques. Néanmoins, il est rare qu’un vautour vous attaque.

Le principal danger survient si vous décidez de les déranger. Ils ont la capacité physique de vous attaquer pour se défendre. Mais comme vous êtes trop gros pour être facilement ramassé et emporté, ils ne vous attaqueront pas sans raison. Au fur et à mesure que leur nombre augmentera, il sera de plus en plus important de se méfier de ces majestueuses et magnifiques créatures.

7) Lynx

Les lynx peuvent être des animaux dangereux en Suisse
Crédit : Oleh Morhun, Unsplash

Les lynx sont des animaux magnifiques et enjoués qui se comportent de la même manière que les chats domestiques. Cependant, comme ils sont sauvages, ils sont plus timides et potentiellement plus agressifs. Ils ne veulent pas être caressés, alors si vous en voyez un dans un buisson, laissez-le tranquille. Les lynx ne s’attaquent pas aux humains, mais ce sont d’excellents chasseurs, capables de faire de sérieux dégâts avec leurs griffes et leurs dents si nécessaire.

Lorsqu’il est acculé, le lynx n’a d’autre choix que d’attaquer. Il sera d’autant plus enclin à le faire s’il a des petits à protéger. Ne menacez pas un lynx, mais observez-le de loin. Ce sont des animaux merveilleux que l’on peut facilement repérer pendant l’été. En hiver, ils se cachent dans les buissons pour se réchauffer mais, comme tous les chats, ils aiment prendre le soleil à l’air libre.

La Suisse compte une centaine de lynx. On les trouve dans le Jura et dans le nord-ouest des Alpes suisses. Veillez à prendre des précautions en présence de ces animaux, car ils peuvent devenir dangereux s’ils sont provoqués.

Quel est l’animal le plus dangereux en Suisse ?

La plupart des experts s’accordent à dire que la vipère européenne est l’animal le plus dangereux de Suisse. Bien que les décès soient rares, il est probable que vous rencontriez cette créature et que vous puissiez marcher dessus par erreur. Elle peut alors vous mordre pour se défendre, ce qui peut provoquer de graves douleurs si vous êtes allergique à son venin.

La Suisse compte-t-elle des animaux venimeux ?

Oui, la Suisse possède des animaux venimeux. Il s’agit notamment de vipères, d’araignées, de scorpions, de guêpes et d’abeilles venimeuses. Cependant, leurs morsures ne causent de graves blessures que si vous êtes allergique à ce venin.

Y a-t-il des ours en Suisse ?

Officiellement, non. Le dernier ours sauvage aurait été tué en 1904. Cependant, les pays voisins ont des ours et certains traversent la frontière pour se rendre en Suisse. C’est pourquoi on a observé quelques ours bruns ces dernières années.

Noter l\'article
Découvrir:   Comment le parrainage chez HomeExchange peut vous faire économiser sur vos prochaines vacances ?
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Retour en haut