Costa Rica : Combien de temps pouvez-vous rester ? Guide ultime des visas

Contenu de l'article
Costa Rica combien de temps pouvez-vous rester ?
Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

Lorsqu’il s’agit du Costa Rica, la durée du séjour est l’une des préoccupations les plus courantes des voyageurs. Nous comprenons pourquoi. C’est l’un des pays les plus étonnants d’Amérique centrale. On y trouve des chutes d’eau et des montagnes, des jungles verdoyantes où les paresseux cohabitent avec des oiseaux multicolores, et des plages d’une pure qualité tropicale, offrant surf et soleil à tous ceux qui viennent à leur rencontre.

Mais il n’y a pas que les choses amusantes à faire et à voir. Le Costa Rica a également des restrictions frontalières simples qui devraient faciliter l’obtention d’un visa. C’est l’un de ces endroits qui contribuent à réduire le stress du voyage et qui accueillent les visiteurs à bras ouverts.

Ce guide examine les restrictions frontalières au Costa Rica, la durée du séjour et les différentes options de visa offertes aux voyageurs qui se rendent cette année dans ce pays luxuriant de forêts tropicales et de vagues. De l’observation des paresseux à Monteverde à la randonnée autour de l’imposant volcan Arenal et au surf à Tamarindo, en passant par l’exploration du vieux San José et de ses cantines rustiques, c’est un bon point de départ pour planifier votre aventure.

Exemption de visa – jusqu’à 90 jours prolongeables

Costa Rica 1
Photo par Samuel Charron sur Unsplash

Du Pacifique aux Caraïbes, le petit pays du Costa Rica offre une riche biodiversité, des paysages pittoresques, des forêts tropicales, des plages magnifiques et des volcans qui attirent chaque année un grand nombre de visiteurs.

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Le Costa Rica est une destination écotouristique populaire qui encourage les voyages lents. Ceux qui veulent profiter au maximum de ce que ce pays a dans sa manche voudront généralement y rester le plus longtemps possible. La bonne nouvelle, c’est que les citoyens de plus de 60 pays peuvent visiter ce magnifique joyau d’Amérique centrale pendant 90 jours sans avoir à obtenir de visa.

Si vous venez des États-Unis, du Canada, de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud, de l’Australie, du Mexique ou de Singapour (et de bien d’autres pays encore), vous pouvez simplement prendre l’avion et passer directement au contrôle des passeports sans avoir à remplir de formulaires ni à payer de droits.

Pour bénéficier de cette exemption de visa, vous devez toutefois disposer de certains éléments.

Votre passeport doit être valable pour toute la durée de votre séjour plus un jour. Il est toutefois recommandé d’avoir une validité supplémentaire de six mois pour éviter tout problème à l’aéroport. Vous devez également prouver que vous disposez d’un billet de retour dans les 90 jours suivant votre arrivée. En de rares occasions, l’agent des frontières peut vouloir vérifier si vous avez suffisamment d’argent sur votre compte bancaire pour financer vos vacances ; il est donc judicieux d’avoir facilement accès à votre compte bancaire pour le prouver également.

Il est possible de prolonger votre séjour au-delà de la période autorisée de 90 jours, mais vous devrez demander une extension touristique officielle. En outre, bien que vous puissiez généralement rester dans le pays jusqu’à 90 jours avec ce laissez-passer, ce sont les agents d’immigration du Costa Rica qui déterminent exactement la durée de votre séjour lorsqu’ils vous apposent un tampon, alors assurez-vous de vérifier la date dans votre passeport.

Exemption de visa – jusqu’à 90 jours non prolongeables

Costa Rica 2
Costa Rica_2 – Photo de Christina Victoria Craft sur Unsplash

Si vous rêvez de faire du surf à Tamarindo ou Guanacaste, de randonner dans les forêts de nuages de Monteverde ou de profiter des superbes plages de Manuel Antonio, mais que vous ne figurez pas sur la première liste d’exemption de visa, ne vous inquiétez pas tout de suite.

Trente-huit autres pays peuvent profiter des paysages verdoyants de ce pays pendant 90 jours sans avoir à demander de visa. Il s’agit notamment de la Russie, de l’Ukraine, de la Malaisie, de la Turquie, des Philippines, etc. Mais vous ne pourrez pas prolonger votre voyage au-delà de cette limite. C’est le seul problème.

Il existe également quelques différences entre ce régime d’exemption et le premier. Vous ne pouvez pas prolonger votre séjour au-delà de l’allocation (comme indiqué), et vous devez vous assurer que votre passeport est valable au moins trois mois après votre départ prévu. Vous devez également présenter un billet confirmant que vous quitterez le pays au plus tard 90 jours après l’atterrissage, et vous devrez peut-être prouver que vous disposez de fonds suffisants pour couvrir le voyage.

Visa de 30 jours à entrée unique

Costa Rica 3
Photo par Atanas Malamov sur Unsplash

Ce n’est pas la fin du monde si votre pays ne figure pas sur les deux premières listes de dispense. Vous pouvez toujours venir explorer les célèbres parcs nationaux et plages du Costa Rica, mais la durée de votre séjour pourrait être limitée à 30 jours.

Les visiteurs titulaires d’un passeport de plus de 80 pays, dont l’Inde, la Chine, la Colombie et la Thaïlande, doivent obtenir un visa auprès d’un consulat avant d’arriver au Costa Rica. Vous devez faire votre demande en personne avec les documents traduits en espagnol. Ces documents sont les suivants

  • Passeport valide pour au moins six mois et une copie de celui-ci
  • Une lettre de demande de visa (avec vos informations personnelles, votre itinéraire et le but de votre voyage)
  • Deux photos (2X2 pouces)
  • Preuve de fonds
  • Registres de police
  • Réservation des vols de retour

Il existe également un formulaire de demande en ligne à remplir une fois que tous les documents ont été présentés au consulat. La demande coûte 52 dollars et vous pouvez entrer dans le pays dans les 60 jours suivant l’approbation de votre visa. Bien que la procédure de demande de visa semble assez longue et compliquée, le jeu en vaut la chandelle si l’on considère ce qui vous attend au-delà du contrôle des passeports.

Visa restreint

Costa Rica 4
Photo par Cosmic Timetraveler sur Unsplash

Il existe également une liste restreinte de 16 pays qui doivent obtenir un visa restreint pour se rendre au Costa Rica. Il s’agit principalement de territoires en proie à des conflits, comme l’Afghanistan, l’Iran, l’Irak et la Syrie, mais aussi de ressortissants de pays comme le Sri Lanka, la Jamaïque et Cuba.

Tout comme pour le visa sans restriction, vous pouvez rester dans le pays pendant 30 jours avec une extension possible à 90 jours. Il permet également une entrée unique, mais la procédure de demande est légèrement différente. Vous devrez désigner un membre de votre famille vivant au Costa Rica ou un avocat pour envoyer la demande à votre place. Ils joindront une lettre à la Commission des visas restreints pour approbation. Votre visa sera ensuite délivré par le consulat le plus proche.

Comme pour les visas non restreints, vous devez vous assurer que votre passeport est valable au moins six mois après la date prévue de votre voyage. Malheureusement, si votre demande est rejetée, vous ne pourrez déposer une nouvelle demande qu’après avoir attendu six mois supplémentaires.

Séjour prolongé au Costa Rica

Costa Rica 5
Photo de Zdeněk Macháček sur Unsplash

Bien que la plupart des gens aient la chance de pouvoir séjourner sans visa au Costa Rica pour une durée maximale de 90 jours, certains décident tout de même de dépasser cette durée. Les autorités costariciennes sont très strictes en ce qui concerne les dépassements de séjour. Elles imposent généralement une amende de 100 dollars pour chaque mois supplémentaire au-delà de votre limite. Elles peuvent également imposer des restrictions à votre retour, voire vous interdire de vous rendre à nouveau dans ce pays verdoyant !

Bien que vous puissiez penser que 100 dollars ne sont pas excessifs pour un mois supplémentaire afin de profiter d’un mode de vie décontracté, nous ne vous le recommandons pas. Outre la restriction de vos visites, vous pourriez également être expulsé, ce qui entraînerait des frais supplémentaires. De plus, cela ne fait pas bon effet sur votre passeport et pourrait s’avérer problématique pour l’obtention de visas ailleurs.

Si vous souhaitez prolonger votre séjour, vous pouvez généralement demander une prolongation officielle. Que vous souhaitiez rester au-delà des 90 jours sans visa ou prolonger votre visa de 30 jours, il vous suffit de vous rendre à la Direction générale de l’immigration avec les formulaires nécessaires.

Costa Rica 6
Photo de Zachary Shea sur Unsplash

Combien de temps rester au Costa Rica pour surfer ?

Bien que la plupart des gens associent le Costa Rica aux forêts de nuages, à la riche biodiversité et à l’écotourisme, c’est aussi une destination de surf extraordinaire. Il n’a rien à envier à des endroits comme Bali, le Portugal et l’Australie pour ce qui est de la qualité et de la fiabilité des vagues. Les meilleures conditions de surf sont réunies pendant la saison humide, qui s’étend de mai à novembre.

Nous vous recommandons de passer environ deux semaines à passer d’un spot à l’autre dans le Guanacaste, la péninsule de Nicoya ou Puntarenas. La durée de votre séjour et la possibilité de profiter de vagues régulières presque tous les jours dépendent uniquement de la durée de votre visa, qui est généralement de 90 jours.

Combien de temps rester au Costa Rica pour les plages ?

Si les plages sont la raison pour laquelle vous voulez venir dans ce magnifique pays, vous vous demandez peut-être où aller et combien de temps rester. Le Costa Rica est bordé par les côtes du Pacifique et des Caraïbes, et les deux côtés du pays offrent un sable magnifique et des eaux pures.

Nous vous recommandons de passer au moins quelques jours à la superbe Playa Conchal, sur la côte Pacifique, pour vous baigner dans l’océan turquoise qui éclabousse les coquillages brillants qui recouvrent la plage. Et pour une ambiance de plage tropicale avec des palmiers en arrière-plan, vous pouvez choisir de passer quelques jours à Punta Uva ou à Playa Espadillia.

Pour nous, une quinzaine de jours ou un mois entier sont parfaits pour explorer les plages du Costa Rica, mais il est préférable de choisir une côte et d’y rester, car le fait de passer d’une côte à l’autre peut vous faire perdre un temps précieux pour bronzer.

Costa Rica : combien de temps peut-on y rester ? La conclusion

La plupart des visiteurs peuvent profiter de ce paradis de la biodiversité pendant 90 jours sans avoir à demander de visa. Cela donne à la plupart des voyageurs environ trois mois pour profiter de ce que le Costa Rica a de mieux à offrir.

Certaines personnes doivent toutefois demander un visa à l’avance, et la procédure est assez longue et compliquée. Il s’agit de visas à entrée unique qui vous permettent de rester dans le pays jusqu’à 30 jours.

1/5 - (1 vote)
Découvrir:   Jaco Costa Rica vaut-il la peine d'être visité ? 7 raisons de visiter
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  
Retour en haut