Animaux uniques en Asie : 9 créatures rares dont vous ignoriez l’existence

Contenu de l'article
Animaux uniques en Asie
Photo par ckstockphoto sur Envato Elements
Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

Couvrant neuf pour cent de la surface totale de notre planète, l’Asie est le continent le plus vaste et le plus peuplé. Il englobe 48 pays, et chacun d’entre eux possède une culture distincte qui ne demande qu’à être découverte. Mais les animaux uniques qui y vivent sont peut-être encore plus diversifiés que les habitants de l’Asie.

L’Asie occupe les quatre cinquièmes orientaux de la gigantesque masse continentale eurasienne. Elle comprend une toundra glaciale, un désert sec et une jungle tropicale, selon l’endroit où l’on s’aventure. Cela signifie que chaque nation est un lieu de reproduction pour une faune inhabituelle, dont certaines ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde.

En se penchant sur les créatures les plus étranges que l’on puisse rencontrer en Asie, notre guide offre un aperçu de la faune fascinante que l’on trouve sur ce vaste continent. Des lézards à long nez aux lémuriens volants, l’Asie abrite un certain nombre de bêtes exotiques dont vous n’avez probablement jamais entendu parler. Alors, allons-y.

Pangolin

Pangolin
Photo par Givaga sur Envato Elements

Le pangolin, qui se distingue par son armure d’écailles, est souvent confondu avec un reptile, mais cette bête à la peau écailleuse est en fait un doux mammifère de l’ordre des Pholidota. En fait, il est le seul mammifère à écailles et utilise sa peau épaisse comme protection, se roulant en boule impénétrable lorsqu’il se sent menacé.

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Les pangolins sont souvent comparés à des fourmiliers et se nourrissent de termites et de fourmis qu’ils attrapent à l’aide de leur langue extra-longue. Il existe quatre espèces de pangolins en Asie : le pangolin indien, le pangolin de Phillipeno, le pangolin de la Sonde et le pangolin chinois. Ce sont des animaux nocturnes qui peuplent les régions de Chine, du Viêt Nam, du Cambodge, de Bornéo, de l’Inde, du Népal, du Myanmar et des Philippines. Les pangolins sont malheureusement les animaux les plus trafiqués au monde, et les pangolins de la Sonde et les pangolins de Chine sont en danger critique d’extinction.

Leurs épaisses écailles protectrices sont faites de kératine, la même matière que les cornes et les ongles des rhinocéros humains. Les pangolins sont également connus sous le nom de mante de squama, Les écailles de pangolin sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise pour la lactation post-natale des femmes. Mais les pangolins font également l’objet d’un trafic pour leur viande et leur sang, qui sont tous deux des mets délicats en Chine et dans le sud de l’Asie.

Sunda Colugo

Animaux uniques en Asie
Photo par Mint_Images sur Envato Elements

Le lémurien volant de Sunda ou colugo de Sunda n’est ni un lémurien ni capable de voler, mais cette fascinante créature arboricole doit son nom à la vaste membrane qui s’étend sur ses membres antérieurs. Cette peau en forme d’aile facilite le mouvement de glissement qu’il utilise pour se déplacer entre les cimes des arbres.

Les colugos étaient autrefois considérés comme de proches parents des chauves-souris, mais on pense aujourd’hui qu’ils sont plus proches des primates dans leur lignée évolutive. Petits, poilus et étonnamment rapides, ces mammifères planants constituent un spectacle fascinant, mais que vous ne risquez pas de voir, car ils sont essentiellement nocturnes et peuplent les jungles les plus reculées de l’Asie du Sud-Est. Ils sont également menacés d’extinction en raison de la perte de leur habitat et de la chasse locale pour leur viande et leur fourrure.

Le colugo de la Sonde se nourrit principalement de feuilles, mais aussi de fleurs de cocotier, de durian, de bourgeons, de pousses et de la sève de certains arbres.

Tanuki

Tanuki
Photo par lightpoet sur Envato Elements

Le tanuki, également connu sous le nom de chien viverrin, est un canidé sauvage originaire du Japon, réputé pour sa magie et son espièglerie. Dans le folklore japonais, ce mammifère aux longs membres est plus proche du loup que du raton laveur et symbolise la chance et la fortune. Le mot « tanuki » peut d’ailleurs être traduit par « chanceux » en japonais ancien. On pense que ces canidés à fourrure possèdent de puissantes capacités magiques et qu’ils ont tendance à jouer des tours aux humains grâce à leur tempérament jovial.

Le tanuki vit dans la nature et son habitat s’étend des zones côtières aux forêts de feuillus et de conifères, en passant par les terres agricoles et tout endroit situé à proximité d’une source d’eau. Il est donc abondant à Hokkaido, Kyushu, Honshu, Shikoku et dans les îles Awaji et Sado. Cependant, on trouve des chiens viverrins en Chine, en Corée, en Mandchourie et dans le sud-est de la Sibérie. Le Tanuki est un omnivore opportuniste qui se nourrit de presque tout, des rongeurs, lézards et grenouilles aux fruits, baies, insectes, limaces et escargots.

Tortue à carapace molle

Tortue de mer
Photo par CreativeNature_nl sur Envato Elements

Il n’existe que deux sous-espèces de tortues à carapace molle en Asie, et toutes deux sont en danger critique d’extinction. Ressemblant à ce que l’on peut imaginer être une tortue sans sa carapace, la tortue à carapace molle est une espèce de tortue qui n’a pas de carapace. Trionychidae est appelé « à carapace molle » parce qu’il n’a pas de scutelles cornées, contrairement aux carapaces osseuses des autres espèces.

Les tortues à carapace molle ont des carapaces en cuir et souples. Néanmoins, leur carapace molle épineuse présente des saillies en forme d’écailles sous lesquelles se trouve un os solide qui est absent sur les bords extérieurs. Les tortues peuvent utiliser leur maison pour se protéger, mais les tortues à carapace molle ne sont pas entièrement désavantagées. Leur structure unique leur permet en effet de se déplacer plus facilement dans l’eau ou dans les lits de lacs boueux, grâce à leurs pattes palmées et à leurs trois griffes. Elles peuvent également se déplacer plus rapidement sur terre que les autres tortues à carapace dure.

Les tortues à carapace molle asiatiques sont répandues dans toute l’Asie du Sud-Est, bien que la sous-espèce chinoise soit originaire du pays. On trouve également des variétés de tortues à carapace molle aux États-Unis et au Mexique. Cependant, elles préfèrent les climats tropicaux et les eaux à fond vaseux où elles passent de longues périodes enfouies, utilisant leur nez en forme de tuba pour atteindre la surface de l’eau et respirer.

Saola

Animaux uniques en Asie
Photo de Tanguy Sauvin sur Unsplash

Majestueusement connu sous le nom de « licorne asiatique », le saola est l’un des animaux les plus uniques d’Asie et l’un des mammifères les plus rares au monde. Ces bovins vivant dans la forêt ont des éclaboussures frappantes de fourrure claire, et parfois blanche, sur leur museau et des cornes jumelles caractéristiques avec des extrémités pointues qui peuvent atteindre 20 pouces de long, d’où leur surnom.

Depuis leur découverte, les populations ont connu un déclin rapide en raison de la chasse et de la perte d’habitat. On pense qu’il en reste moins de 700 à l’état sauvage, et aucun n’existe en captivité. Les saolas sont des herbivores timides et non agressifs qui ne se nourrissent que de plantes telles que l’herbe, les arbres, les noix et les baies. Les saolas préfèrent les forêts denses et restent près des berges des rivières.

Les marques faciales frappantes des saolas sont censées marquer leur territoire ou attirer les partenaires, ce qui les rend facilement reconnaissables. Cependant, il faut être très chanceux pour en rencontrer un, car on ne les trouve que dans les montagnes annamites du Vietnam et du Laos.

Singe à lunettes

Animaux uniques en Asie
Photo par mattcuda sur Envato Elements

Caractérisé par son nez bulbeux et son gros ventre qui l’aide à digérer toutes les feuilles qu’il consomme, le singe Probosci est l’un des singes les plus géants d’Asie. De façon amusante, les Indonésiens ont surnommé cette espèce le « singe hollandais » après que les colons soient arrivés dans leur pays avec des estomacs bombés similaires.

Contrairement à de nombreuses espèces animales, les singes proboscis mâles sont considérablement plus grands que les femelles, et leur museau est particulièrement proéminent pour attirer les partenaires. Ils l’utilisent également pour amplifier leurs cris d’alarme et communiquer au sein de leurs groupes sociaux dans la jungle.

Ces singes existent encore en nombre relativement important, mais on ne les trouve qu’à Bornéo. Concentrés dans les régions côtières, les touristes peuvent admirer les singes vivant en groupe au bord des rivières ou se balançant dans les arbres dans les trois pays qui divisent l’île. Les singes proboscis se nourrissent principalement de feuilles, ce qui fait d’eux les seuls mammifères de taille moyenne à pouvoir vivre dans la canopée de la forêt.

Le gavial

Animaux uniques en Asie
Photo par addictive_stock sur Envato Elements

Le gavial est une autre créature à long nez qui patrouille dans les rivières du nord de l’Inde et du Népal. Ressemblant beaucoup à un crocodile, le gavial possède un museau allongé qui lui sert à dévorer les poissons capturés dans son habitat fluvial au débit rapide. Surnommé pour cette raison le « crocodile mangeur de poissons », le gavial est l’un des plus longs de tous les Gavialidaes – ou crocodiles -, les femelles mesurant plus de quatre mètres et les mâles jusqu’à six mètres.

Les caractéristiques distinctives du gavial ne sont pas la seule raison pour laquelle il est l’un des animaux les plus uniques d’Asie. En effet, on estime qu’il ne reste plus que 235 gavials adultes dans le monde, ce qui représente une diminution massive de 98 % de la population en seulement 100 ans. Rare et timide, le gavial est un parent protecteur mais pas typiquement agressif et se cache de l’homme. Il est souvent confondu avec les crocodiles agresseurs, qui peuvent attaquer et partagent les bancs de sable avec les gavials.

Autrefois répandus dans toute l’Asie du Sud, du Pakistan au Myanmar, ils survivent aujourd’hui en petites populations vieillissantes dans les affluents du Gange.

Langur Chato

Animaux uniques en Asie
Photo par mibuch sur Envato Elements

Connu pour vivre à la cime des arbres à 13 000 pieds au-dessus du sol, le Langur Chato est particulièrement mignon et ressemble à un elfe. Il s’agit en fait d’un type de singe mangeur de feuilles. Le Langur Chato a un petit nez et un corps court de couleur argentée, grise, brune, rouge ou noire, ce qui lui permet de se camoufler en fonction de son environnement. Fait fascinant, il vit toujours en couple monogame et peut se montrer très agressif lorsqu’il s’agit de protéger ses petits, en dépit de son comportement adorable.

Les langurs sont par ailleurs plutôt amicaux et sont connus pour interagir avec les visiteurs de leur habitat dans la jungle. Cependant, il est très rare d’en apercevoir. Les chatons langurs sont menacés par la chasse, la perte d’habitat et la pollution chimique, mais ils existent encore en petit nombre en Inde, au Sri Lanka, au Myanmar et au Bangladesh.

Lézard Draco

Animaux uniques en Asie
Photo par Edwin_Butter sur Envato Elements

Minuscule mais puissant, le lézard Drago possède des capacités extraordinaires et est l’un des animaux les plus uniques d’Asie en raison de ses impressionnantes capacités de vol. Avec un lambeau de peau attaché à ses côtes qui peut s’étendre en ailes, un peu comme le colugo de Sunda sous sa forme reptilienne, le lézard Drago saute de branche en branche dans la canopée de la jungle et peut planer jusqu’à 30 pieds à la fois.

Bien qu’elle passe la majeure partie de son temps à la cime des arbres, la femelle pond ses œufs sur le sol. Elle construit son nid en enfonçant sa tête dans le sol, où elle pond environ cinq œufs avant de les tasser avec de la terre. Ces dragons volants gardent farouchement leur nid pendant 24 heures avant de retourner à la cime des arbres et de laisser les petits se débrouiller seuls.

Ils sont peut-être inhabituels, mais heureusement, les lézards de Draco n’ont pas de statut de conservation et sont abondants dans les zones densément boisées de Bornéo, du sud de l’Inde et des Philippines. Les lézards de Draco se nourrissent de fourmis et de termites et sont bien adaptés à la vie dans la canopée.

Quel est l’animal le plus intéressant d’Asie ?

Les animaux les plus intéressants et les plus uniques d’Asie sont le pangolin, le tanuki, le colugo de la Sonde et le singe proboscis. Ces créatures inhabituelles ne sont pas seulement rares, elles ont aussi des caractéristiques visuelles et des comportements qui les distinguent des autres mammifères. Des climats et des conditions sociales spécifiques déterminent également le nombre de ces animaux que l’on peut encore trouver à l’état sauvage, la plupart d’entre eux dépendant des conditions uniques de leur pays et de leur habitat d’origine pour survivre.

Quel est l’animal que l’on ne trouve qu’en Asie ?

Le tapir malais est l’une des cinq variétés vivantes de tapir et la seule espèce survivante de l’Ancien Monde. Caractérisé par son long museau, semblable à celui d’un tamanoir, le tapir vit dans la forêt tropicale de plaine de l’Asie du Sud-Est. Originaire du sud de la Thaïlande, du sud du Myanmar, de la péninsule malaise et de l’île indonésienne de Sumatra, le tapir malais ne se trouve pas en dehors de l’Asie et est en danger critique d’extinction dans les régions où l’on trouve de petites populations.

Quel animal est le roi de l’Asie ?

Le tigre règne sur le règne animal en Asie et possède un palmarès impressionnant. Immortalisé dans les chansons, la poésie, les expressions et l’art dans toute l’Asie, il est l’animal officiel de quatre pays asiatiques et le roi de la jungle. Des tigres sauvages vivent encore dans toute l’Asie, mais la plupart des espèces sont malheureusement en voie de disparition. On compte environ 3 000 tigres à l’état sauvage et 8 000 en captivité sur l’ensemble du continent. Divisé en neuf sous-espèces, dont trois sont aujourd’hui éteintes, le tigre d’Indochine est le plus important d’Asie.

Noter l\'article
Découvrir:   9 façons uniques de voyager à Bali avec un budget serré
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Retour en haut