Culture alimentaire en Thaïlande : 9 plats délicieux à essayer en Thaïlande

Contenu de l'article
Pad Thai : le meilleur de la culture alimentaire thaïlandaise

/* css personnalisée */
.tdi_76.td-a-rec{
text-align : center ;
}.tdi_76 .td-element-style{
z-index : -1 ;
}.tdi_76.td-a-rec-img{
text-align : left ;
}.tdi_76.td-a-rec-img img{
margin : 0 auto 0 0 ;
}@media (max-width : 767px) {
.tdi_76.td-a-rec-img {
text-align : center ;
}
}

Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

La cuisine asiatique est très éloignée de ce que l’on peut manger en Europe ou en Amérique, mais elle vaut la peine d’être explorée. Vous mangez peut-être de la cuisine chinoise ou indienne dans votre pays d’origine, mais avez-vous déjà goûté à la cuisine thaïlandaise ? La culture culinaire thaïlandaise est vraiment unique et spéciale et vaut la peine d’être explorée si vous en avez l’occasion.

Vous pouvez essayer de cuisiner des plats thaïlandais chez vous. Cependant, les meilleures versions de ces plats se trouvent sans aucun doute en Thaïlande. Prenez donc l’avion pour ce magnifique pays et goûtez aux plats les plus authentiques préparés par les chefs locaux. Vous ne le regretterez pas.

Ci-dessous, vous découvrirez la culture alimentaire thaïlandaise en explorant les plats les plus délicieux du pays. Ils sont peut-être très éloignés de ce à quoi vous êtes habitué, mais gardez l’esprit ouvert. Ouvrez vos papilles à un tout nouveau monde d’expériences culinaires.

Khao Soi

Khao Soi : Un élément de la culture alimentaire thaïlandaise
Crédit : Jojo Yuen, Unsplash

Le khao soi, que l’on trouve principalement dans le nord de la Thaïlande, est un plat de base de la culture culinaire thaïlandaise. Il suffit d’ajouter des nouilles à de l’eau bouillante pour créer une soupe. Cependant, il est possible d’y ajouter de nombreuses combinaisons de saveurs différentes. C’est ce qui en fait l’un des plats les plus polyvalents de cette liste. Traditionnellement, la sauce tomate et le porc haché sont ajoutés sur le dessus, mais il existe de nombreuses variantes.

/* custom css */
.tdi_75.td-a-rec{
text-align : center ;
}.tdi_75 .td-element-style{
z-index : -1 ;
}.tdi_75.td-a-rec-img{
text-align : left ;
}.tdi_75.td-a-rec-img img{
margin : 0 auto 0 0 ;
}@media (max-width : 767px) {
.tdi_75.td-a-rec-img {
text-align : center ;
}
}

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Vous trouverez le khao soi dans des pays voisins comme le Laos et le Myanmar. Cependant, la version thaïlandaise est tout simplement exquise. Bien qu’il soit difficile de le trouver en Europe ou en Amérique, vous devriez l’essayer si vous vous trouvez en Thaïlande. Il s’agit d’un repas copieux, mais absurdement bon marché, ce qui signifie que vous pourrez vous rassasier sans manquer d’argent pour le reste de votre voyage en Thaïlande.

Découvrir:   Célébrer la fête de l'eau en Thaïlande : traditions et expériences incontournables

Gaeng Keow Wan

2) Gaeng Keow Wan : curry vert de Thaïlande
Crédit : Megan Bucknall, Unsplash

La plupart des plats que l’on trouve en Thaïlande sont similaires à ceux que l’on trouve en Chine. Cependant, Gaeng Keow Wan s’inspire d’un autre pays asiatique : l’Inde. Il s’agit d’une sorte de curry vert qui diffère de la soupe de nouilles typique que l’on peut s’attendre à trouver en Asie du Sud-Est. La couleur verte, cependant, est un élément qui fait la quintessence de la Thaïlande.

Cette couleur vive est due à l’ajout d’une grande quantité de piments verts, qui confèrent à ce plat une forte chaleur. Le lait de coco est souvent ajouté pour atténuer le piquant et créer un goût plus doux sur la langue. Si vous n’aimez pas le piquant, demandez au chef d’ajouter beaucoup de lait.

Pad thaï

Pad Thai : un élément populaire de la culture alimentaire thaïlandaise
Crédit : Ruth Georgiev, Unsplash

Largement considéré comme le plat national de la Thaïlande, le pad thaï est souvent ce que les visiteurs de ce pays recherchent le plus. Inspiré de l’Extrême-Orient, il s’agit de faire sauter des nouilles et des légumes. Il existe de nombreuses façons de le cuisiner, ce qui donne lieu à un nombre incalculable de combinaisons de saveurs. La saveur unique provient d’une sauce pad thaï sur mesure, très salée mais avec une subtile touche de douceur.

Cela crée une combinaison de saveurs à laquelle de nombreux Occidentaux ne sont pas habitués. Mais n’ayez pas peur. La plupart des gens sont agréablement surpris par la sauce pad thaï, qui leur ouvre les yeux sur de nouvelles possibilités culinaires.

Guay Teow

Guay Teow : la délicieuse cuisine thaïlandaise
Crédit : Advocator SY, Unsplash

Comme beaucoup de plats que vous trouverez en Thaïlande, celui-ci s’inspire de la cuisine chinoise. Le guay teow est une recette simple de sauté qui fait frire des nouilles et du riz jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants. Si vous n’avez jamais mangé ce type d’aliments que bouillis, vous avez raté quelque chose. Les chefs thaïlandais savent qu’en faisant cuire les aliments dans un wok, ils atteignent la perfection.

De la sauce soja et de la pâte de chili sont souvent ajoutées pour rendre le plat plus salé et plus épicé. Le plat peut ensuite être garni de tout ce que vous voulez, même si les crevettes sont couramment utilisées. La Thaïlande dispose d’un littoral immense et aime tirer le maximum de nourriture de la mer. Ce plat a été créé à l’origine pour les ouvriers chinois qui travaillaient à l’étranger, en Asie du Sud-Est, et c’est ainsi qu’il est arrivé en Thaïlande.

Laab

Laab est un excellent restaurant thaïlandais
Crédit : Katherine Chase, Unsplash

Les salades thaïlandaises sont probablement très éloignées de ce à quoi vous êtes habitué. En particulier, il n’est pas inhabituel d’utiliser de grandes quantités de viande dans les salades. Le laab, qui est en fait le plat national du Laos, en est un exemple. La viande peut être à peu près n’importe quoi, du poulet au porc en passant par le bœuf et le poisson. Si vous êtes végétarien, vous pouvez remplacer la viande par des champignons.

Découvrir:   Itinéraire de Koh Phangan : L'excursion ultime de deux jours sur l'île

Le laab se déguste de préférence avec du riz gluant et à température ambiante. Rempli de légumes, il ne manque pas de nutriments, ce qui en fait l’un des plats les plus sains que l’on puisse trouver en Thaïlande. La viande, quant à elle, apporte beaucoup de protéines et d’énergie pour vous permettre de rester alerte tout au long de la journée.

Pak Boong

Pak Boong : un sauté de la culture alimentaire thaïlandaise
Crédit : Stacey Doyle, Unsplash

Également connu sous le nom de « morning glory stir-fry », le pak boong est l’un des plats les plus sains et les plus délicieux que l’on puisse manger en Thaïlande. Il est relativement simple, puisqu’il ne comprend que cinq ou six ingrédients. L’élément central est la gloire du matin, qui ressemble à un épinard. Elle est très riche en nutriments et rafraîchit votre repas.

Le Pak boong est généralement consommé comme plat d’accompagnement. Cependant, vous pouvez le manger seul si vous n’avez pas trop faim. La clé d’une bonne préparation est de trouver l’équilibre parfait entre le sucré, le salé et le piquant. Faites-le à la perfection et vous obtiendrez une combinaison de saveurs imbattable.

Kai Jeow

Kai Jeow : Omelette thaïlandaise
Crédit : Daniel Hooper, Unsplash

Les œufs jouent un rôle important dans la culture alimentaire thaïlandaise, comme en témoigne le plat appelé kai jeow. Il s’agit simplement d’une omelette mais, comme tous les plats thaïlandais, elle aura une saveur quelque peu différente de celle à laquelle vous êtes habitué. Cette saveur provient principalement de la sauce, qui est une combinaison de sauce de poisson et de sriracha. Ce n’est pas du goût de tout le monde – surtout si vous ne supportez pas les plats épicés – mais pour certains, c’est le paradis absolu.

Les œufs sont généralement mélangés à du riz et à des oignons pour rendre ce plat un peu plus consistant. C’est pourquoi le kai jeow constitue un petit-déjeuner copieux ou un dîner de taille convenable. Il s’agit là d’un autre exemple de cuisine thaïlandaise qui prend des ingrédients simples et bon marché et les transforme en quelque chose d’appétissant.

Yam Pla Dook Foo

Yam Pla Dook Foo : poisson-chat croustillant et moelleux de Thaïlande
Crédit : Will Turner, Unsplash

Si vous aimez les fruits de mer et que vous voyez le yam pla dook foo, commandez-le immédiatement. Vous ne le regretterez pas. Fabriqué à partir de poisson-chat, il s’agit d’une façon vraiment unique de préparer le poisson, que vous n’avez probablement jamais rencontrée auparavant. Le nom se traduit par poisson croustillant et moelleux, ce qui résume bien le repas.

Découvrir:   Romance au Sri Lanka : 7 meilleurs endroits pour les voyages de noces

Le poisson est grillé au charbon de bois jusqu’à ce que le chef obtienne la texture parfaite. Cela ne se passe pas uniquement dans les restaurants chics. Vous trouverez du yam pla dook foo dans presque tous les stands de cuisine de rue. Vous aurez peut-être des craintes quant à l’hygiène, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ce plat de poisson croustillant et moelleux fait partie de la culture culinaire thaïlandaise depuis de nombreuses années et les habitants savent comment le cuisiner en toute sécurité.

Pad Phak

Pad Phak : la cuisine thaïlandaise classique
Crédit : Clem Onojeghuo, Unsplash

Si vous cherchez un plat différent mais similaire au pad thaï, essayez le pad phak. Il s’agit également d’une sorte de sauté que vous apprécierez certainement si vous aimez la cuisine chinoise. L’humble wok est si important dans la culture alimentaire asiatique qu’il est utilisé au maximum de son potentiel dans la préparation de ce plat.

Les différentes parties du wok ayant des niveaux de chaleur différents, il est possible de tout faire cuire dans une seule poêle, en la déplaçant selon les besoins. Les légumes sont ainsi cuits à la perfection. Que vous les aimiez mous ou croquants, vous pouvez obtenir la consistance que vous recherchez. Le pad phak contient rarement de la viande, ce qui en fait une option végétarienne idéale.

Qu’est-ce que la nourriture traditionnelle en Thaïlande ?

La cuisine thaïlandaise s’inspire de pays comme l’Inde et la Chine. Elle se compose de currys, de salades épicées et de légumes sautés. Les plats sont généralement préparés avec légèreté, mais regorgent d’arômes et sont souvent épicés.

Quel est le plat le plus populaire de Thaïlande ?

De nombreux plats thaïlandais sont appréciés dans le monde entier, mais le plus populaire est probablement le pad thaï. Il s’agit d’un plat thaïlandais composé de nouilles et de riz cuits à la poêle et accompagnés d’une variété de garnitures délicieuses.

Quel est le petit-déjeuner traditionnel en Thaïlande ?

Le plus souvent, les Thaïlandais commencent leur journée par un bol de riz bouilli, dont la consistance est similaire à celle d’un porridge. Un œuf dur y est généralement ajouté pour un apport supplémentaire en protéines.

Qu’est-ce qui rend la nourriture thaïlandaise unique ?

La culture culinaire thaïlandaise ne ressemble à aucune autre. En effet, les Thaïlandais s’inspirent des différentes cultures asiatiques pour créer quelque chose de nouveau et de typiquement thaïlandais. Il en résulte des combinaisons de saveurs bizarres et inhabituelles, associant le sucré, le salé et les agrumes en un seul et même plat délicieux.

Noter l\'article
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Retour en haut