Les 7 endroits les plus chauds de l’Inde

Contenu de l'article
Les chameaux en Inde
Photo par Farknot sur Envato Elements
Les liens sur le site web sont en affiliation avec Amazon Associates dans le monde entier et nous gagnons une petite commission pour les achats qualifiés.

L’Inde est depuis des décennies un haut lieu de la randonnée grâce à sa culture variée, ses festivals colorés, sa cuisine délectable et sa réputation de havre spirituel. L’Inde possède également l’une des économies à la croissance la plus rapide au monde et d’innombrables villes animées.

Néanmoins, on ne peut évoquer l’Inde sans parler de son climat caniculaire. Aussi magique que soit l’Inde, ses fortes chaleurs quotidiennes peuvent faire des ravages chez les touristes, et même chez les habitants de cette merveilleuse nation d’Asie du Sud. Cependant, les locaux sont généralement habitués aux conditions climatiques et il ne fait pas chaud partout. Néanmoins, certaines villes dépassent les 100 degrés Fahrenheit, ce qui rend les conditions insupportables.

Naturellement, cela signifie que vous devez être préparé, et si vous êtes comme nous, vous voudrez savoir quelles sont les destinations les plus chaudes, afin de profiter au maximum de votre expérience indienne. Par chance, nous avons créé un guide qui traite justement de ce sujet. Entrons dans le vif du sujet.

Jhansi

Les endroits les plus chauds de l'Inde
Photo par crshelare sur Envato Elements

Pour commencer notre liste, nous avons la légendaire ville de Jhansi, affectueusement surnommée la « porte de Bundakhad », en raison de sa situation à l’extrême sud de l’Uttar Pradesh. Des visites du patrimoine aux mosquées et aux monastères, les amateurs d’histoire ont de quoi s’imprégner, et vous trouverez même des marchés pittoresques où l’on vend des antiquités.

Trouver un compagnon de voyage !

Vous cherchez une communauté d’aventuriers partageant les mêmes idées que vous pour partager vos expériences ? Rejoignez notre groupe Facebook pour les voyageurs et entrez en contact avec un réseau mondial d’explorateurs passionnés. Partagez vos histoires, laissez-vous inspirer et planifiez votre prochaine aventure avec nous.

Cette destination est riche en patrimoine et célèbre pour abriter le château de la reine Rani Lakshmiba, qui s’est vaillamment battue contre la domination britannique lors de la première guerre pour l’indépendance de l’Inde en 1857. Le fort de Jhansi, où s’est déroulée la bataille entre Rani Lakshmi Bai et les forces britanniques, est sans doute l’attraction la plus populaire de la ville.

Le musée de la Rani Jhansi, qui offre un aperçu plus approfondi de l’histoire de la région, vaut également la peine d’être visité. De plus, le Jhansi Mahotsav, un spectacle culturel annuel, a lieu à Jhansi en janvier et met en valeur la culture du Bundelkhand et les formes d’art locales.

Les touristes ont également de nombreuses occasions de s’imprégner de la beauté naturelle de la région, le lac Barua Sagar offrant d’excellents points de vue sur le paysage environnant. Cela dit, c’est aussi l’une des villes les plus chaudes de l’Inde, avec des températures record dépassant 110 degrés Fahrenheit en été et une température quotidienne moyenne d’environ 85 degrés tout au long de l’année.

Nagpur

Oranges de Nagpur
Photo par f9photos sur Envato Elements

Nagpur, ou la ville des oranges comme on l’appelle communément, est un centre commercial majeur pour le fruit susmentionné. C’est également la troisième ville de l’État du Maharashtra et l’un des endroits les plus chauds de l’Inde.

La ville est située dans la région de Vidarbha et est nettement plus chaude que les zones rurales environnantes en raison des activités humaines dans la principale zone métropolitaine. Elle est connue pour atteindre des températures particulièrement extrêmes pendant la saison estivale, d’avril à juin, avec des maxima enregistrés atteignant 115 degrés Fahrenheit, et des vents chauds et secs asphyxiant la ville.

Néanmoins, c’est une excellente ville à visiter si vous aimez la nature, grâce à son incroyable sélection de parcs et de lacs, la période d’août à novembre étant la meilleure pour s’y rendre. Vous trouverez pas moins de 11 lacs et trois réserves de tigres à explorer, avec des endroits comme le lac et le jardin d’Ambazari, et le sanctuaire et la réserve de tigres d’Umred Pauni Karhandla, qui sont des lieux touristiques populaires.

Les amateurs d’adrénaline ne manquent pas non plus de collines sinueuses à escalader, et les lacs offrent même des possibilités de navigation passionnantes.

Delhi

Delhi
Photo par f9photos sur Envato Elements

La capitale de l’Inde est un haut lieu touristique indéniable qui offre un grand nombre d’attractions culturelles et de points de repère, ainsi qu’une vie nocturne et une scène culinaire animées. La ville sert également de centre d’échanges commerciaux, avec un quartier central des commerces et des divertissements très animé. Cependant, même Delhi est confrontée à des conditions météorologiques extrêmes, la montée en flèche des températures n’étant qu’un des exemples de conditions climatiques difficiles endurées par les habitants.

Delhi est l’une des villes les plus chaudes de l’Inde et son climat subtropical humide ne fait qu’aggraver la situation, avec des températures atteignant plus de 100 degrés Fahrenheit en mai. Il est donc préférable de s’y rendre entre février et mars ou entre octobre et novembre pour éviter la chaleur de l’été et les moussons qui s’ensuivent.

Malgré tout, la ville regorge de merveilles architecturales, de marchés animés, de jardins enchanteurs et de festivals animés à explorer, offrant un incroyable mélange de patrimoine et de modernité. L’un de nos préférés est le mémorial de la guerre de l’India Gate, qui offre de magnifiques pelouses, parfaites pour des pique-niques en famille ou entre amis. Le village pétillant de Hauz Khas, dans le sud de Delhi, mérite également une visite, et vous ne manquerez pas de lieux de vie nocturne et de restaurants passionnants pour sortir tard le soir.

Phalodi

Les endroits les plus chauds de l'Inde
Photo par Rawpixel sur Envato Elements

Nichée au cœur du Rajasthan, l’État indien le plus chaud, se trouve la tristement célèbre « ville du sel » de Phalodi, qui partage ses frontières avec Bikaner, Nagaur, Jaisalmer et Jodhpur. La ville est un centre commercial pour le sel et les chameaux, mais sa proximité avec le désert de Thar la rend sujette à des températures extrêmes et à des vagues de chaleur étouffantes.

Phalodi est célèbre pour avoir enregistré la température la plus élevée jamais atteinte en Inde, à savoir 123 degrés Fahrenheit, ce qui en fait l’une des villes les plus chaudes de l’Inde, si ce n’est la plus chaude. Outre sa chaleur étouffante, la ville est également connue pour sa riche culture, ses monuments historiques et ses élégantes chaussures brodées fabriquées localement et appelées « jootis ».

De plus, c’est un endroit extraordinaire à visiter si vous aimez observer les oiseaux. À seulement trois kilomètres de la ville, vous trouverez le village de Khichan, qui est un habitat temporaire de la grue demoiselle et offre aux touristes la possibilité de voir une incroyable variété d’oiseaux migrateurs. Appelés kurja par les habitants, ces oiseaux voyagent depuis le sud-ouest de l’Europe pour une courte visite à Khichan, la période d’août à mars étant la plus propice à leur observation.

Bilaspur

Les endroits les plus chauds de l'Inde
Photo par crshelare sur Envato Elements

La ville de Bilaspur est située dans les montagnes de l’Himalaya, dans l’État du Chhattisgarh, à proximité du tropique du Cancer. C’est l’un des principaux producteurs d’acier en Inde. Son nom provient de Bilasa, une pêcheuse, qui a fondé la ville au VIIe siècle, selon la légende.

Cette charmante destination est célèbre pour sa splendeur naturelle, ses monuments historiques et les activités d’aventure qu’elle propose, mais elle a également enregistré des températures incroyablement chaudes en raison de sa situation géographique. La température la plus élevée enregistrée à ce jour est de 120 degrés Fahrenheit, bien que la moyenne journalière dépasse les 100 degrés d’avril à juin.

Malgré son climat humide, elle est devenue une destination de lune de miel populaire, en particulier pour les escapades hivernales, grâce à son atmosphère tranquille et à ses sites pittoresques, notamment le barrage de Bhakra et le magnifique Gobind Sagar Lak, qui est un réservoir artificiel. Vous trouverez également d’innombrables sanctuaires sacrés et temples historiques, avec une multitude de visites guidées du patrimoine. La région est connue pour ses saaris de qualité, qui reflètent la culture colorée de la région.

Churu

Les endroits les plus chauds de l'Inde
Photo par f9photos sur Envato Elements

Churu est une petite ville située à moins de 130 miles de la ville de Jaipur, dans la région désertique du Jangladesh au Rajasthan. C’est la ville la plus froide de la région, avec un climat semi-aride donnant lieu à des températures extrêmes allant des chaudes journées d’été avec des températures record de 110 degrés Fahrenheit, aux nuits glaciales d’hiver.

La ville est devenue un lieu d’escapade populaire grâce à son emplacement pratique, à ses habitants accueillants et à ses dunes de sable envoûtantes. La ville offre une belle vitrine colorée de la culture traditionnelle du Rajasthani. La ville offre une belle vitrine colorée de la culture traditionnelle du Rajasthan. Il y a aussi beaucoup d’histoire à explorer, avec une foule de sites, dont le célèbre Salasar Dham et les temples Gayatri Shaktipeeth, qui sont à portée de main.

Vous pouvez également explorer les palais impressionnants de Kanhaiya Lal Bagla et Surana, les forts historiques environnants et le Tal Chappar Blackbuck Sanctuary, pour observer les oiseaux. En outre, la ville sert de tremplin vers de nombreuses villes importantes du Rajasthan et vers d’autres explorations de la région. La cuisine locale est également réputée pour être délicieuse.

En raison des températures estivales insupportables, la meilleure période pour visiter Churu se situe entre les mois plus froids de novembre et février ou début mars. Pendant cette période, les températures moyennes quotidiennes oscillent entre 80 et 85 degrés Fahrenheit, bien qu’elles puissent parfois descendre en dessous de zéro la nuit.

Vijayawada

Célébration du Diwali
Photo par stockimagefactory sur Envato Elements

Souvent décrite comme le « four de l’Andra Pradesh », la ville de Vijayawada, située sur les rives de la rivière Krishna, est la deuxième plus grande ville de la région et sa capitale commerciale. Nommée d’après la déesse Vijaya, le nom de la ville peut se traduire approximativement par « le pays de la victoire ». La destination offre un mélange magique de culture indienne contemporaine et de tradition.

À Vijayawada, les grottes anciennes, les temples magnifiques et les forts imposants côtoient les centres commerciaux huppés et les merveilles architecturales modernes, mais les attractions naturelles à couper le souffle ne manquent pas non plus. Le magnifique lac Kolleru, qui forme le plus grand lac d’eau douce d’Asie, et la colline de Gandhi, où se trouve le mémorial de Gandhi, figurent parmi les sites les plus remarquables. Vous aurez même l’occasion de découvrir ses attractions artificielles, comme le parc aquatique VMC Disney Land et le Scrap Sculpture Park.

Quoi qu’il en soit, la ville détient également le titre de l’une des villes les plus chaudes de l’Inde, avec des températures estivales insupportables de plus de 115 degrés Fahrenheit, et une moyenne de 98. Heureusement, les hivers sont doux, avec des températures douces, ce qui fait des mois d’octobre à février la meilleure période pour visiter la ville.

Où fait-on le plus chaud en Inde pendant l’hiver ?

En Inde, les étés peuvent être marqués par des températures élevées difficiles à supporter, suivies par des moussons dangereuses qui provoquent des inondations dans tout le pays. L’hiver est indéniablement la meilleure période pour visiter le pays, mais l’Inde n’est pas que soleil et arc-en-ciel, et les températures peuvent descendre en dessous de zéro dans certaines régions, suivies d’importantes chutes de neige.

Les endroits les plus chauds à visiter en Inde pour profiter du soleil hivernal sont le paradis tropical de Goa, la métropole étouffante de Mumbai, Jaipur, riche en culture, au Rajasthan, et Kovalam, sur la côte du Kerala, pour n’en citer que quelques-uns.

Quelle est la période de la mousson en Inde ?

La saison des pluies ou mousson en Inde dure de juin à septembre dans la majeure partie du pays, bien qu’elle soit caractérisée par des pluies d’été humides qui commencent dans le sud-ouest et se dirigent vers l’est à partir du mois de mai. Les précipitations diminuent dans le nord au début du mois d’octobre, tandis que le sud de l’Inde reçoit généralement le plus de pluie, et les moussons peuvent se poursuivre jusqu’en novembre.

Quelle est la région de l’Inde où le climat est le plus agréable ?

Surat est souvent considérée comme la ville ayant le meilleur climat de l’Inde parmi les 125 métropoles en lice. Connue également sous le nom de « ville du diamant », Surat jouit d’un climat agréable pendant que la mousson balaie le reste du pays, et d’un temps tempéré le reste de l’année. En été, les températures maximales se situent aux alentours de 80 degrés, tandis qu’en hiver, elles avoisinent les 50 degrés Fahrenheit. Les précipitations annuelles moyennes sont d’environ 1 143 millimètres.

Quel est l’endroit le plus chaud en Inde ?

Avec un record pour le pays en mai 2016, Phalodi au Rajasthan est l’endroit le plus chaud de l’Inde. La température moyenne y est supérieure à 95 degrés Fahrenheit, bien que les températures estivales dépassent régulièrement les 100 degrés et que la température la plus élevée jamais enregistrée soit de 123 degrés Fahrenheit.

Noter l\'article
Découvrir:   Les Maldives ou Bali : Quel paradis tropical visiter ?
Randonnée en vacances

Suivez mes expériences sur mon blog de voyage, rendez vous sur la page d’accueil afin de voir les prochaines destinations de vacances.

avril 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Retour en haut